La beauté des petits gestes

« Nous devons redécouvrir l’importance des petits gestes », le Pape François.

Dans la crise du coronavirus, en confinement total ou partiel, la déprime tente de pénétrer dans ton appartement. Tu te planques pour esquiver le virus et tu t’exposes à la dépression. Si le vaccin contre cette saloperie de Covid-19 n’existe pas encore, le vaccin contre le désespoir est la joie de vivre, avec une belle pincée de solidarité. Cloîtré chez soi, il est possible de vibrer ; déjà, si nous ne vivons pas seul-e, en profitant pleinement de sa compagne ou/et de son compagnon ou/et de ses enfants. Sublimer l’amour est le meilleur programme du monde.

Le télétravail est un moyen, pour celles et ceux qui aiment leur boulot, de continuer à bénéficier pleinement de leur satisfaction professionnelle, d’autant plus lorsque nos tâches contribuent au bon fonctionnement de la société.

Les actions citoyennes donnent du sens à nos journées : La Fête aux balcons qui encourage les apéros et la musique sur les balcons en fin d’après-midi ou les applaudissements massifs pour remercier celles et ceux qui accomplissent les activités primordiales pour continuer à vivre (professionnel-le-s de la santé, de la sécurité, de la voirie, de la logistique, de la vente alimentaire, de la distribution des énergies et des fluides, etc.).

Rester en contact avec sa famille et ses proches en les contactant par téléphone ou supports électroniques, garantit notre richesse en liens sociaux, vitaux pour vivre bien. Se soucier, tout spécialement, de ses proches atteints par le coronavirus et personnes à risque, est la priorité. Prendre un peu du temps pour soi, lire, écriture, dessiner, bricoler, se délasser, méditer, regarder un chouette film, faire de l’exercice, déguster un bon plat ou un excellent cru ou simplement ne rien faire sont des plaisirs à ne jamais sous-estimer.

Pour ne pas perdre le moral, redécouvrons l’importance des petits gestes, des petits plaisirs.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel