05/01/2017

Une Traversée du Lac solaire ` ?

Je reste opposé à la Traversée de la Rade de Genève pour deux raisons prospectives principales : Nous trouverons très difficilement le financement d’un ouvrage très onéreux et dans le cas contraire, cette traversée est-elle prioritaire par rapport à d’autres financements publics ? ; La mobilité va tellement évoluer dans les deux décennies à venir (voiture sans chauffeur, passage accru de la voiture individuelle à l’automobile mutualisée, Swissmétro, …) que les réponses actuelles aux problèmes de déplacement seront vite dépassées. Néanmoins, si une majorité de la population la souhaite, nous devrions faire preuve d’innovation et trouver la convergence entre l’économie et l’écologie, et ainsi casser le débat stérile entre les pros et anti-bagnoles. Avec mon ami Gilles Garazi, Directeur de la Transition énergétique de SIG, nous cherchons, depuis quelques semaines, à créer une passerelle solaire à Genève. Il s’agit d’une sorte de long serpent en panneaux solaires, couvrant une route, et offrant un design hors du commun. Un tel procédé enjambant le Lac, créerait de l’énergie solaire et offrirait à Genève une nouvelle curiosité internationale. Retrouvons le goût des grandes idées et de l’utopie pour changer notre société. Serpent solaire.jpg

17/12/2016

Esthétiser la place de travail

Travailler dans un lieu sympa génère de la motivation, du plaisir au travail et donc de la productivité ! Cette affirmation peut paraître pour une évidence, pourtant trop peu de dirigeant-e-s d’entreprise prennent cet aspect en considération. Les managers sont cependant obsédés par la recherche d’efficience, mais ils ne pensent que rarement à créer des espaces agréables. Dans mon entreprise, nous avons renoncé à être simplement des gestionnaires d’économat, livrant des meubles et des fournitures de bureau. Nous nous sommes mutés en penseurs d’espaces, en engageant des architectes d’intérieur.

Lire la suite

06/12/2016

25 millions en 2017 en faveur de l'assainissement énergétique des bâtiments et des énergies renouvelables

En 2017, Genève disposera d'environ 25 millions de francs pour favoriser les économies d'énergie et les énergies renouvelables. Ce montant sans précédent permettra d'apporter un coup d'accélérateur à l'assainissement énergétique du parc immobilier, ainsi qu'au développement des énergies renouvelables. Le programme de subventions 2017 - qui s'inscrit dans le cadre des objectifs de la politique énergétique genevoise visant à atteindre une société à 2000 Watts sans nucléaire - constitue une réelle opportunité pour tous les propriétaires du canton.

Lire la suite

14/11/2016

Electromobilité à Genève

Electromobilité : les premières bornes de recharge sortent de terre au P+R de Bernex. Un site de recharge permettant d'alimenter simultanément quatre véhicules électriques a été mis en fonction le 14 novembre 2016 au P+R de Bernex. Ce nouvel équipement, le premier réalisé en surface à Genève dans un grand parking public, est appelé à être complété prochainement par de nombreux autres.

Lire la suite

27/09/2016

Travaux au barrage du Seujet

Dès fin septembre, les Services Industriels de Genève procèdent à d’importants travaux au barrage du Seujet. Après plus de 20 ans d’activité, un des trois groupes de production hydroélectrique du barrage doit être rénové afin de minimiser les nuisances que subissent actuellement les riverains. Ces travaux auront peu d’impacts pour les habitants et les badauds. Ils devraient se terminer à fin juin 2017.

Lire la suite

25/08/2016

Le Jet d’eau fête ses 125 ans au bord du lac Léman

Depuis 125 ans, le Jet d’eau déploie son panache sur la rade de Genève. Il a été inauguré en 1891 pour la Fête fédérale de gymnastique et illuminé quelques jours plus tard pour les 600 ans de la Confédération. Depuis lors, il a pris de la hauteur : il est passé de 90 à 140 mètres. En 2016, le Jet d’eau compte deux nouveautés : la cabine d’éclairage avec des projecteurs LED moins gourmands en énergie et la passerelle qui le rend accessible à tous. Le Jet d’eau a été enclenché ce matin par le célèbre écrivain genevois, Joël Dicker.

Lire la suite

07/08/2016

Désadministrons nos entreprises

Plusieurs grandes entreprises et institutions sont très bureaucratiques. Les années passant, elles accumulent les rapports, indicateurs, contrôles, PV, documents ou actes administratifs. Elles empilent les couches administratives, sans remettre en question l’existant. Stressées par l’élaboration de ces colossaux travaux, elles oublient de se poser ces questions toutes simples : A quoi sert cette action ? Quelle valeur est créée par celle-ci ? Quelle décision prépondérante ai-je prise grâce à elle ? Supprimer le superflu administratif pour se concentrer sur les activités créant de la valeur devrait pourtant être au cœur de l’optimisation de chaque société ou administration. La diminution des coûts devient ainsi une conséquence d’une amélioration et non pas un but, souvent linéaire et contre-productif. Ce potentiel de simplification est sous nos yeux. Tous les jours, avec un bon sens critique, vous pouvez bouleverser des habitudes coûteuses. Prenons un exemple … L’usage est de rédiger des procès-verbaux dans maintes séances. Si le PV d’un Conseil d’administration ou d’une séance de direction peut être utile, voire obligatoire, parfois même légalement, est-il utile dans des réunions plus sectorielles ou plus opérationnelles ? En posant la question aux participantes et participants, la réponse sera rapidement positive, une négation pouvant passer pour un manque d’intérêt. Mais, à vrai dire, leurs réponses sont-elles justifiées ? Reposez la même question, mais cette fois-ci, individuellement, en faisant un tour de table. Et complétez-la en exigeant de chacune et chacun de donner l’exemple de sa dernière utilisation ayant créé de la valeur pour l’entreprise. Vous verrez vite la limite d’utilisation de ces documents. On vous dira peut-être qu’on utile ces traces pour savoir ce qui a été dit, il y a plusieurs mois. Mais là encore, pour quoi faire ? Pour prouver à l’autre qu’il s’est trompé. Pour lui démontrer qu’il a changé d’avis. Bref que des éléments négatifs créant davantage de tensions que d’efficience. Durant des années nous avons accumulé de la bureaucratie. Partout ! Dans les administrations comme dans les multinationales. Il est temps d’alléger ces structures, de les rendre plus agiles. La désadministration est une optimisation sous le coude de chaque manager. Chaque société devrait s’engager dans un pacte de simplification rendant le service à la clientèle plus simple et moins cher ; et le boulot des collaboratrices et collaborateurs plus motivant. Alors osons le changement ! Christian Brunier, Directeur général de SIG, une entreprise où le potentiel de désadministration reste important. Mais, l’action est en cours …

16:44 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (4)

16/06/2016

L’usine des Cheneviers fête ses 50 ans

En juin 1966, le canton de Genève inaugurait l’usine d’incinération des déchets des Cheneviers. En 2001, SIG en reprenait l’exploitation. Aujourd’hui, il s’agit de bâtir une usine de dernière génération à l’horizon 2023. Elle produira autant d’énergie renouvelable, avec moins de déchets. Retour sur une histoire d’un demi-siècle, celle de la gestion des déchets à Genève.

Lire la suite

10/06/2016

Eoliennes à la Montagne de Buttes : La demande de permis de construire a été déposée

Verrivent SA a déposé une demande de permis de construire pour l’installation de 19 éoliennes sur le site Montagne de Buttes. Cette phase de la procédure représente une étape majeure vers la construction du futur parc éolien neuchâtelois, qui produira 100 millions de kWh par an, soit 10% de la consommation électrique du canton de Neuchâtel. La société Verrivent SA, détenue à parts égales par les Services industriels de Genève (SIG) et par Groupe E Greenwatt, est chargée du développement et de l’exploitation du futur parc de la Montagne de Buttes. Les trois communes neuchâteloises de Val-de-Travers, des Verrières et de la Côte aux-Fées accueillent favorablement le projet de 19 éoliennes, projet auquel elles ont été associées pour y apporter leur précieuse contribution.

Lire la suite

03/06/2016

SIG baisse ses tarifs du gaz naturel

Dès le 1er juin, les clients SIG alimentés au gaz naturel bénéficient d’une nouvelle baisse des tarifs. Validée par la Direction générale de SIG, cette deuxième adaptation depuis le début de l’année contribue à une réduction moyenne des factures de 5%. Elle est due à la diminution des prix du pétrole sur lesquels le prix du gaz est indexé.

Lire la suite