Tranches de vie - Page 4

  • Miscellanées du 13 novembre 2011

     

    « Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent

    à vivre en obéissant à la pensée d'autrui. »

    Steve Jobs

    Journée internationale de la gentillesse.

     

    Claude Allègre, l'anti-écolo primaire, menace : « Il y a un changement climatique, il y en a eu depuis toujours. Eh bien, on s'adaptera. S'il faut se promener en caleçon, on se promènera en caleçon. » Allègre en calbar, le réchauffement climatique est vraiment catastrophique !

     

    « Avec un programme aussi flou et mou, où il y a des tas de loups et des tas de trous, la France va dans les choux. » C'est ainsi que Marc-Philippe Daubresse, vedette de l'UMP, commente le programme socialiste français. L'UMP était déjà en rade en politique. Mais, en poésie, je ne te dis pas ... Il ne faut pas poèter plus haut que son ... !

     

    Daniel Ortega et le Front sandiniste remportent facilement les élections au Nicaragua. Il faut dire que leur bilan est excellent. En cinq ans, ce gouvernement socialiste a augmenté sensiblement la qualité de vie du peuple nicaraguayen. A titre d'exemple, l'analphabétisme a diminué de 32% à 4% de la population, durant cette période.

     

    La dictature syrienne poursuivant la répression contre son peuple, la Ligue arabe décide de suspendre ce pays de cette organisation. La Ligue fait preuve d'un bel exemple d'humanisme.

     

    Cosigne une missive au Président de la France : A l'attention de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République. La rédaction de l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", qui présentait une "Une" revisitée, titrée "Charia Hebdo", vient d'être l'objet d'un attentat. Un cocktail Molotov a incendié sa rédaction. De telles attaques contre un organe de presse reconnu, et quels que soient les auteurs, est absolument inadmissible dans une démocratie. Si à une époque trouble de notre Histoire, certains brûlaient les livres, d'autres aujourd'hui, animés des mêmes intentions hégémoniques, incendient le cœur même des organes de presse. De telles méthodes laissent à réfléchir sur l'obscurantisme qui commence à gangréner notre pays. Aussi, nous nous devons de soutenir totalement les journalistes de CHARLIE HEBDO, et alerter la Présidence de la République sur ces faits d'une extrême gravité. Les signataires, outre leur soutien à CH, exigent de la part des pouvoirs publics que les coupables soient identifiés, jugés et condamnés, et que pareils faits soient sévèrement réprimés.

  • Miscellanées du 24 septembre 2011 :

    Une bonne nouvelle : En 1975, on ne comptait plus que 600 rhinocéros indiens. Avec des mesures de protection renforcées et davantage de sévérité contre le braconnage, on en dénombre maintenant 2'575.

     

    J'écris à « Riposte laïque » : Je ne veux plus recevoir vos mails de "Riposte laïque". Vous avez malheureusement passé de la laïcité, valeur magnifique, à l'islamophobie, valeur haineuse. Je ne peux cautionner cette regrettable dérive, l'amour entre les humains étant à la base même de mes engagements.

     

    Réponds à un sondage de la Tribune de Genève : La Suisse doit-elle reconnaître la Palestine ? Oui, évidemment, l'autodétermination des peuples étant un gage de liberté !

     

    Je vote pour le Romand du siècle, concours organisé par « L'Illustré ». Dans une liste où l'on trouve à boire et à manger, et même Lolita Morena et Alain Morisod, je vote pour Edmond Kaiser. Cet indigné, fondateur de Terre des Hommes et de Sentinelles, s'est toujours battu pour défendre les enfants victimes de la pauvreté, de la violence et des injustices. Il mérite nos scrutins.

     

    Le Parti socialiste neuchâtelois dépose 6'300 signatures en faveur des allocations familiales équitables. Bravo !

     

    Venez toutes et tous à la Fête de la Rose, le 8 octobre prochain :

    Fête Rose.jpg
  • Miscellanées du 2 août 2011

    « Les droits de l'homme et les droits civiques universels

    ne seront respectés qu'à une condition.

    Il faudra que l'homme se rende compte qu'il est responsable pour le monde entier.

    Vaclav Havel

     

    Après la Bolivie, en 2009, le Pérou est le second pays d'Amérique du Sud à interdire l'utilisation d'animaux exotiques dans les cirques. Cette importante décision a été prise suite à la publication d'une étude sur la souffrance des animaux de cirques et en collaboration avec les associations de défense de la protection animale. Espérons que les autres nations, dont la Suisse, suivront ces exemples de respect des droits des animaux.

     

    Le Président socialiste de la Bolivie, Evo Morales, s'est félicité que l'eau devienne, au sein des Nations Unies, un droit fondamental. « Si l'eau est un droit fondamental de l'humain, elle ne devrait plus relever du commerce privé. L'eau est un service public devant être épargné par la concurrence. Les multinationales ne doivent pas demander aux Etats de privatiser l'eau pour leur seul profit. », a-t-il ajouté. Il a insisté sur le fait que le réchauffement climatique était le principal ennemi de l'eau. Il a appelé à des programmes publics et des investissements supplémentaires afin que les Etas puissent garantir cette ressource naturelle. Malgré ses maigres moyens financiers, la Bolivie a établi des programmes prioritaires dans ce domaine.

     

    Les démocrates syriens manifestent pour leurs libertés. Bachar al-Assad les réprime violemment. Ses milices tirent dans la foule. Depuis le début de la contestation à mi-mars, la répression a tué quelque 2'000 personnes. Il faudra juger al-Assad pour crime contre l'humanité et actes de torture. La justice doit triompher !

    bachar-el-assad-dessin-presse.jpg
  • Miscellanées du 31 juillet 2011

    « Le bonheur peut se définir comme l'équilibre entre touts nos facultés :

    corps, sens, cœur, cerveau. »

    Toots Thielemans, jazzman

     

    Je signe une missive adressée au Président de Russie Dmitri Medvedev et au Président du Comité d'enquête sur l'assassinat de Natalia Estemirova : Monsieur le Président, Monsieur le Président du Comité d'enquête, Je m'adresse à vous pour vous faire part de ma préoccupation quant au fait que deux ans après l'assassinat de la militante des droits humains Natalia Estemirova, les autorités russes n'ont toujours pas mené de véritable enquête sur le meurtre et que personne n'a encore été déféré à la justice. Je constate avec inquiétude que les enquêteurs ont manifestement négligé les pistes conduisant à la possible implication dans cet assassinat de responsables de l'application des lois tchétchènes, désignant en revanche comme principal suspect un combattant tchétchène. La crédibilité de cette thèse est pourtant remise en cause par des incohérences existant dans les éléments censés prouver l'implication d'activistes dans le meurtre, par l'absence de mobile et par le refus d'exploiter des pistes pertinentes et de recueillir des éléments de preuve potentiellement capitaux. Je suis également profondément inquiet de constater que, deux ans après le meurtre de Natalia Estemirova, la situation des militants des droits humains en Tchétchénie ne montre pas de signe d'amélioration. Les défenseurs des droits humains qui travaillent sur place sont toujours régulièrement la cible de menaces et d'actes d'harcèlement. Je vous prie instamment de : - faire en sorte qu'une enquête indépendante, impartiale et exhaustive soit menée sur le meurtre de Natalia Estemirova, et envisage y compris l'implication possible de responsables des pouvoirs publics et de membres d'organes chargés de l'application des lois ; - veiller à ce que tous les responsables présumés soient déférés à la justice ; - garantir que les militants des droits humains puissent travailler en Tchétchénie librement et sans craintes de représailles.

     

    Les Egyptiennes ont grandement contribué à façonner les mouvements de protestation contre le pouvoir dictatorial et pour promouvoir les idées de liberté de la révolution. Elles se trouvent toutefois privées du fruit de leur travail. Aucune femme n'est représentée au Comité pour la réforme de la Constitution. Je signe une pétition au Premier ministre égyptien par intérim lui demandant que les femmes soient considérées comme des partenaires égales dans le processus de réforme démocratique. C'est seulement sur la base de l'égalité des sexes et de la non-discrimination que l'Egypte peut saisir cette occasion historique de devenir une nation libre et ouverte.

     

    Une terrible sécheresse frappe la corne de l'Afrique. La famine se propage dans ces régions et 10 millions de personnes sont déjà en danger de mort. Pendant ce temps, au lieu d'investir pour sauver des vies humaines, les USA annoncent le lancement d'un gigantesque programme pour se rendre sur Mars. On peut vouloir se poser sur Mars et être con comme la Lune !

  • Simplement de l’humanité pour lutter contre l’insécurité

    En sortant de table, à Ostende, sur la côte flamande, nous voyons au loin deux jeunes se bagarrant sauvagement. La foule regarde béatement. Cette lâcheté, mêlée à un égoïsme poussé à son paroxysme, me scandalise.

     

    Je coure à travers la route, saute le mur, et vais séparer, avec un jeune black, les deux combattants. L'un d'eux est bien esquinté. Dès notre intervention, la violence se calme. L'un se barre rapidement. L'autre est blessé. A vrai dire, il s'est fait agresser à coups de chaînes. Des marques le prouvent aisément. Un autre individu a aussi participé à ce cassage de gueule, mais a fui avant mon arrivée.

     

    Nous appelons les flics. Nous attendons et réconfortons l'agressé et sa petite amie. Les policiers n'arrivent pas. J'arrête un véhicule des douanes. Les deux douaniers, à moitié abrutis, me répondent que cette affaire n'est pas de leur « compétence » et qu'ils ne peuvent pas alerter la police. Voyant un motard de la police sur la route, je fonce pour l'interpeller. L'agent a l'air de s'en foutre. Je demande un apport de soins au blessé, celui-ci ayant plusieurs plaies et ecchymoses. Le flic est à moitié à l'ouest. Motivation au-dessous de zéro. Il a de la peine à prendre le signalement des voyous, se bornant à nous conseiller d'aller déposer plainte à un kilomètre et demi d'ici.

     

    Nous embarquons le jeune agressé et sa copine, et les amenons au poste. On nous oblige à faire la queue, alors que le jeunet a ses habits en lambeaux. Je demande une prise en charge du jeune. Personne ne bouge. Inefficacité totale de la police. Je proteste contre cette incapacité et souligne que la police semblait plus vigousse pour me coller, avant-hier, pour un mauvais stationnement. La police belge est lamentable, me faisant même regretter la police genevoise.

     

    Si la population était plus solidaire, si la police était plus efficiente, l'insécurité baisserait sensiblement. Davantage d'humanité et d'intérêt pour les autres génèrent de la sécurité et améliorent la vie de chacune et chacun.