16/05/2011

Miscellanées du mai 2011

Délectation lors d'un concert de l'Orchestre de la Suisse Romande, au Bâtiment des Forces Motrices, dans le cadre du Festival Mozart Musique française. Sous la direction de Heinz Holliger, l'un des très grands hautboïstes, l'OSR interprète la Petite symphonie pour instruments à vent de Charles Gounod, le Concerto en ut majeur pour hautbois et cordes de Jean-Marie Leclair, la Scène pour Cor anglais d'Anton Reicha et la Symphonie no 40 en sol mineur KV 550 du tumultueux Wolfgang Amadeus Mozart, un standard. J'apprécie tout spécialement la première œuvre illustrative de la sensibilité musicale française de l'époque et s'intégrant si bien dans la vivacité et la légèreté du printemps.

 

Je signe une pétition contre l'inscription de la corrida au patrimoine de l'Unesco. La tauromachie ne correspond pas aux principes qui relèvent de l'éthique, puisqu'il n'est pas acceptable de se divertir du spectacle de la souffrance, du sang et de la mort d'un animal. En outre, à l'égard de nos enfants, ce spectacle violent est contraire à tout principe éducatif du respect de l'animal, de la compassion et de l'empathie.

 

Présentation du concept de mobilité de la FSASD, la Fondation des services d'aide et de soins à domicile, une réussite tant dans ce domaine qu'en termes de santé. Ses collaborateur-trice-s ont lâché grandement leurs voitures pour la marche à pied, les transports publics et le vélo électrique. Résultats : Davantage de productivité, davantage de temps pour les patient-e-s, moins de pollution, perte de poids.  Bon programme, bon accueil, la FSASD ne mérite que des félicitations.

 

Je visite, Descarte, entreprise sociale de formation de chômeur-euse-s, fabriquant des meubles, très innovants, en carton. Ce concept de mobilier en carton est génial. La dynamique de remise au travail des sans-emplois est encore plus remarquable. Avec le soutien de l'Etat de Genève, ce projet est mené de main de maître par Régis Gobe.

01/05/2011

Miscellanées du 1er Mai 2011

« Contre le camp de la majorité silencieuse,

j'ai choisi la minorité bavarde. »

Guy Bedos

 

 

En mai, fais ce qu'il te plaît ! En janvier, février, mars, avril, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre et décembre aussi ! Vive la liberté !

 

Je vote OUI à l'initiative pour la mobilité douce. Cette initiative demande :

  • l'aménagement de pistes cyclables continues, directes et sécurisées sur tout le réseau de routes primaires et secondaires;
  • la réalisation en nombre suffisant de stationnements les deux roues, sécurisés et abrités des intempéries à proximité des arrêts de transports publics et des lieux d'activités;
  • l'élaboration de traversées piétonnes attractives et sécurisées sur l'ensemble des routes primaires et secondaires;
  • la régulation des carrefours pour encourager la mobilité douce.

Mieux vivre, de manière écologique et responsable, n'est-ce pas un bon dessein ?

 

Nous allons manifester, en ce Jour sacré pour les socialistes, pour l'égalité salariale entre femmes et hommes et pour un salaire minimum légal en Suisse à CHF 4'000.-.

 

Entendu sur « France-Inter » : Un centriste c'est quelqu'un ayant honte de dire qu'il est de droite et étant incapable de voter à gauche.

 

Belle réflexion de mon copain Pascal Holenweg : « Grande envolée lyrique du libéral Olivier Jornot, au Grand Conseil genevois, dans un débat foireux sur la répression du bonneteau : "Le domaine public appartient aux Genevois et non aux gens qui viennent ici pour voler"... Mais qu'est-ce qu'il a contre les traders, Jornot ? »

                            

23/04/2011

Miscellanées du 23 avril 2011

Je m'achète un tome des Nouvelles brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, recueillant les citations dégantées et cocasses dans les bistrots. Je vous en cite une : « Le kangourou, c'est une bonne viande, en plus, y a la poche pour mettre les frites. »

 

 

Lors des dernières élections municipales genevoises, la disposition ringarde, prévoyant, en cas d'égalité de voix, l'élection du plus vieux, a été activée. Erreur grave ! Pour oxygéner la démocratie, il faut reprendre l'un de mes anciens projets de lois, balayé par la droite. En cas d'égalité de voix, le sexe le moins représenté aurait été élu, selon ma proposition. Si la situation concerne des candidatures du même sexe, place au/à la plus jeune. Cette solution donnerait un modeste coup de renouveau au monde politique.

 

Les Trains à Grande Vitesse sillonnent l'Europe, rapprochant les villes en temps et diminuant les trajets automobiles. La Suisse fait exception, les trains circulant toujours à une vitesse très limitée. Pour favoriser le transfert modal et, en conséquence, la mobilité douce, il est urgent de lancer un grand projet pour relier Genève à Zurich en TGV.

 

Selon une étude menée par l'Institut IMS Research et World Nuclear Association, 17,5 Gigawatts de panneaux solaires ont été installés, en 2010, dans le monde, soit l'équivalent de 17 centrales nucléaires semblables à celle de Gösgen.

 

Le Président US Barack Obama compte 19 millions d'ami-e-s sur Facebook. Belle performance. Il est néanmoins battu de près de 500'000 ami-e-s par ... Bob l'Eponge !

bob-l-eponge-hotmzil.jpg

22/04/2011

Miscellanées du 22 avril 2011

« Je suis convaincu que l’avenir appartient à la non-violence,

à la conciliation des cultures différentes. »

Stéphane Hessel

 

C’est la Journée mondiale de la Terre, décrétée par les Nations Unies. Une raison de plus de la choyer.

 

Sur son blog, l’un des chefs populistes du Mouvement Citoyens Genevois, Soli Pardo signe : « Ni de gauche, ni de droite ne signifie pas que le MCG est un parti du centre. » Un parti n’étant ni à droite, ni au centre, ni à gauche, n’a qu’une vocation : nous mener nulle part !

 

 

A force de regarder trop de conneries à la TV, on finit comme des moutons …

TV & Mouton.JPG
Photo : Christian Brunier, Mur de Genève 2011

10:19 Publié dans Tranches de vie | Tags : humour | Lien permanent | Commentaires (1)

20/09/2010

Pierre-Yves, un diffuseur de bonheur et un modèle de pédagogie !

Samedi, nous avons rendu hommage, dans un océan d’émotion, à notre ami Pierre-Yves Jornod … avec plein de gouttes de bonheur dans les yeux … comme il disait, lui l’idéologue du bonheur, de l’amour et de l’humour …

 

Je l’ai connu en tant que dirigeant de l’instruction publique à Genève, moi, le député passionné par l’enseignement, pensant changer la société en améliorant le système éducatif. En 11 ans de parlementarisme, jamais je n’ai rencontré un être si soucieux des jeunes et de leur projet éducatif. Pierre-Yves  est pour moi, et ce n’est pas de la flagornerie, le plus brillant pédagogue rencontré durant ma riche vie de député …

 

Ma femme, Ariane, m’a permis ensuite de devenir ami avec ce personnage, elle et lui étant des amis de longue date. Quel privilège ! Tu nous manqueras Pierre-Yves. Ta raillerie et ton amour pour les autres étaient exemplaires.  Ton sens de la pédagogie, valorisant chaque potentiel, pour que chaque jeune puisse capitaliser pleinement sur ses potentiels est l’antithèse de ceux ne voulant sélectionner que les premiers de classe, sur le seul critère des notes, au détriment de la large majorité et des profils atypiques pourtant si riches …

 

Putain, t’es parti trop tôt. Tu marqueras à tout jamais ma vie, pour que chacun de mes actes profite aux autres, un p’tit bout de bonheur collectif. Salut l’ami, tu nous manques déjà tellement … Cependant, tu seras toujours là, tout proche de nous.

 

10/09/2010

Racontons-nous de belles histoires !

Mon pote François Schilling, alias Shishi, m’offre l’ouvrage d’Yves-Alexandre Thalmann : « Les gens heureux ne s’inquiètent pas de savoir si c’est vrai … Ils se racontent de belles histoires. » L’auteur est un psychologue, spécialiste du développement personnel. Ce livre est un repère de conseils pour voir la vie en rose.

 

Utilisant d’importantes études scientifiques, il avance que le bonheur résulte davantage de notre manière de penser que des événements eux-mêmes. Il nous invite à nous raconter de belles histoires et à regarder les étapes de notre existence avec positivisme.

 

En détectant les moments de douceur et de plaisirs, le bonheur pointe son nez. Parole à Yves-Alexandre Thalmann : «  De la même façon que le spectateur qui se répète « comme c’était beau »  en sortant de la salle de cinéma et qui se fabrique un beau souvenir, celles et ceux qui arrivent à se raconter une histoire heureuse au sujet de leur vie sont heureux. »

 

Je pense appliquer avec beaucoup d’énergie ce mode d’actions. Et ça marche !

heureux.jpg

 

21/08/2010

Les nouvelles de la journée : 21 août

La bonne nouvelle du jour :

La Mauritanie plante 200'000 arbustes, durant la journée, pour freiner l’avancée du désert.

 

A consommer avec modération

Le porte-parole de l’UMP, le chevelu Frédéric Lefebvre, a toujours le sens de la modération (???) : « Ce que les médias font subir au couple Woerth s’apparente à un viol collectif. » (Source : Libération)

 

Respect des droits humains en Corse

L’Association corse Sulidarità (Solidarité) mène toute une série d’actions de blocage de touristes pour protester contre le gouvernement français refusant de transférer les prisonniers politiques corses sur l’Île de Beauté, à proximité de leurs familles. A Porto-Vecchio, j’ai signé une pétition sur cette thématique, les droits humains étant inaliénables.

Prisonniers politiques corses.JPG

Après Dany le rouge, voici Dany le bleu

La leader verte Cécile Duflot parle du leader d’Europe Ecologie Daniel Cohn-Bendit : « Dany, c’est comme le Schtroumpf grognon. »

 

Une bonne adresse : l’Auberge de Groisy

C’est nos amis, les Charbonnier Martine et Alain, qui nous ont fait découvrir ce lieu gastronomique de Haute-Savoie. Philippe Noël, se qualifiant d’artisan cuisinier, réalise, au milieu de la campagne, des mets succulents et originaux. Tout commence par une émulsion de reblochon avec des lardons. Ensuite, la carte est riche. Deux seules permanences : la qualité et l’authenticité. La liste des vins et des alcools est tout aussi intéressante. Ne loupez pas l’apéro maison : une subtile mixtion de Kirsch et de Champagne.

 

 

11/10/2009

Réflexion du jour

Salut l’artiste !

 

Jacques Chessex est terrassé par la mort. Salope ! Il y a peu, nous nous étions croisés sur le plateau TV de la TSR (Télévision Suisse Romande), venant tous deux combattre le racisme et l’antisémitisme, lui en présentant un livre engagé (« Un Juif pour l’exemple »), moi en condamnant les propos haineux de Dieudonné dans un court débat face à Christian Luscher.

 

Il était un grand écrivain et un bon vivant. Prix Goncourt 1973, il détestait les bien-pensants et les donneurs de leçons de morale, les sanctionnant avec sa plume ravageuse.

 

Il a écrit « L’automne est une demeure d’or et de pluie ». Sa mort en ce début de période automnale ouvre la porte à de fortes précipitations. Pour trouver l’or, si le mauvais temps guette, consacrons-nous à des passions de l’écrivain vaudois : l’Amour et l’Erotisme. Comme disait Jacques Chessex : « Au corps lisse de l’aimée, je nie mon crâne. »

 

Malgré une éducation marquée par le protestantisme, Chessex recherchait les personnages excentriques, la transgression et la provocation, condamnant sans concession les esprits de clocher. En ce jour, je lui attribue le Prix Nobel de la Paix … à son âme.

chessex.jpg

Dictionnaire des injures

 

A la librairie de l’Anachronique de Montolieu, le village du Livre, sur la route de Carcassonne à Toulouse, je trouve le Dictionnaire des injures, un pavé, publié en 1967, par Robert Edouard qui répertorie 9'300 gros mots qui donnent des teintes vivaces à notre belle langue française. Je vous livre quelques termes pour enrichir votre jactance : morticole : mauvais médecin ou croque-mort ; pelle-à-merde : personne qui ramasse avec avidité tout ce qui traîne autour d’elle ; vitrioleur : patron de bistrot servant du mauvais pinard ; xéropineur : impuissant.

 

BERN, pas les ours, les chiens …

 

Stéphane Bern va sortir une collection de colliers pour chiens sous sa signature. A force de ressembler à un caniche …

 

C’est bon pour le moral

 

Selon une étude norvégienne portant sur près de 38'000 sondés, les personnes buvant un p’tit verre souffrent beaucoup moins d’anxiété et de dépression que les abstinents. Ce n’est pas un hasard, si on dit « santé » lorsque l’on trinque.

 

14:06 Publié dans Tranches de vie | Tags : chessex, humour | Lien permanent | Commentaires (1)

24/12/2007

Joyeux Noël

Je ne suis pas un fana des Fêtes de Noël, n’aimant pas les jours où tout le monde se sent l’obligation de s’amuser. Je préfère le spontané, le moins préparé.

 

 

Néanmoins, je vous souhaite des Fêtes de fin d’année pleines de délire et de folie …

 

 

Bouffons la vie à pleines dents, elle est si belle lorsqu’on la regarde avec positivisme et respect.

 

 

06/10/2007

Prévention du cancer du sein

J’ai participé à l’événement de lancement du mois de prévention du cancer du sein, étant impliqué modestement dans cette opération en faveur de la santé publique depuis plusieurs années et ma compagne présidant la Fondation genevoise de prévention du cancer du sein.

 

 

Pas un journaliste n’était au rendez-vous !

 

 

Bien sûr l’horaire n’était certainement pas le meilleur, l’actualité était assurément lourde, la disponibilité des rédactions était vraisemblablement limitée … Mais quand je vois les priorités des journaux locaux, je suis dégoûté.

 

 

Reléguer la prévention d’une maladie qui touche une femme sur huit à un fait sans importance pour privilégier les sujets populistes et polémiques est une dérive des médias de plus en plus fréquente et inquiétante.

 

 

Tant pis, nous passons une bonne soirée entre personnes concernées, perdant malheureusement l’impact que cette manifestation devait avoir sur les personnes pas ou peu sensibilisées au dépistage.