Tranches de vie - Page 6

  • Tranche de vie : 27 juin 2011

    Scoop ! Je renonce à me présenter aux primaires socialistes à l'élection présidentielle française, ce qui est vachement rare pour un socialiste de nationalité française (en partie du moins pour moi).

     

    aubry 2.jpg

    Martine Aubry annonce sa candidature aux primaires socialistes pour les Présidentielles françaises. Au pays de la Révolution, il est temps de voir une femme compétente accéder à la Présidence.

     

    En Bolivie, un collectif féministe autonome « les Mujeres Creando » recouvre les murs de slogans féministes, militants et souvent pas dénués d'humour : « Dépénaliser l'avortement, c'est décoloniser nos corps » ; « Désobéissance, à cause de toi, je vais être heureuse » ou « La femme qui s'organise ne repasse plus de chemises. »

     

    Je relis des passages « d'essais politiques », une série de textes signés Vaclav Havel, l'écrivain, homme politique, dissident contre le stalinisme et combattant pour la liberté en Tchécoslovaquie, puis en Tchéquie. A travers cet ouvrage, il décortique la perversité de l'oppression et énonce ses principes d'émancipation des peuples. Il nous invite à prendre possession des conditions encourageant la liberté et élabore une conscience morale : « Je crois au principe d'autogestion qui, seul, peut faire aboutir ce à quoi ont rêvé tous les théoriciens du socialisme, c'est-à-dire à une participation réelle, et non simplement formelle, des travailleurs aux décisions économiques. (...) La représentation des conséquences de la révolution existentielle du point de vue du système dépasse nettement le cadre de la démocratie parlementaire classique. »

  • Tranche de vie : 27 juin 2011

    « Je trouve dégueulasse tous les massacres qu'on commet à cause de la religion.

    Je hais la violence. Vive l'amitié ! »

    Magali Noël

     

    J'apprends le décès d'Eolo Morenzoni, à l'âge de 90 ans. Jeune communiste, il avait quitté sa famille à 17 ans, sans rien dire, juste en laissant une lettre très touchante, pour aller se battre pour la liberté aux côtés des Républicains espagnols contre les franquistes. A son retour en Suisse, il avait subi, au nom d'un anticommunisme primaire, les pires brimades, dont la prison et le retrait de ses droits civiques. J'avais été impressionné par son exposé, il y a quelques années, lors des promotions citoyennes genevoises, où il avait été acclamé comme une rock-star par les jeunes fêtant leur toute fraiche majorité. Il leur avait transmis son indignation face à l'injustice et parler, avec humilité, de sa vie héroïque de militant. A chaque hommage des Brigadistes à Genève, j'avais toujours beaucoup de plaisir à croiser cet homme intègre. C'était un juste, dont la vie a contribué à rendre notre planète un peu meilleure. Salut Eolo et merci !

     

    Les Verts-Libéraux suisses proposent, via le lancement d'une initiative populaire, de remplacer l'impôt antisocial qu'est la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) par un impôt sur les énergies non-renouvelables. L'idée est bonne. Je soutiens totalement cette initiative.

     

    La ville suédoise de Malmö se fixe un objectif : s'approvisionner à 100% en énergies renouvelables d'ici 2030. Genève a déjà atteint, en toute discrétion, 87% !

     

    Le Liechtenstein donne des droits aux couples de même sexe en disant OUI au PACS. Une liberté supplémentaire en faveur des amoureux-euses est forcément une bonne nouvelle.

     

    J'apporte ma signature à la Déclaration pour la défense des Conventions de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) et de l'indépendance des organisations syndicales. Ce texte s'appuie sur l'affirmation que partout dans le monde, il ne peut y avoir de paix et de démocratie sans que soient garanties la liberté d'organisation, le droit de grève, le droit d'expression et de négociation pour les organisations syndicales.

     

    Pour assurer une justice fiscale, le Parti socialiste genevois va lancer une initiative contre les forfaits fiscaux, sommet de l'iniquité face à l'impôt.

     

    L'ancienne édition était épuisée. Œuvre de salubrité publique, libérant l'esprit de ses carcans, « La Vie des Bêtes » de Reiser est rééditée.

    reiser.jpg
  • Tranche de vie : 18 juin 2011

    « Je ne plaisante jamais avec l'humour. »

    Frigyes Karinthy

     

    Il y a 71 ans, Charles de Gaulle, sur les ondes de la radio depuis Londres, lançait un appel pour défendre la liberté et s'engager contre l'horreur nazie.

     

    Il y 36 berges, naissait l'humoristique Jamel Debbouze. Nous l'avons vu sur scène à Thônex. Il est trop drôle et bourré de talent.

     

    Fête de la musique à Genève. Un beau proverbe : Si la musique engendre l'amour, laissez-moi jouer jusqu'à l'ivresse. Nous allons applaudir le CMG Symphonique, une équipe de jeunets interprétants du classique avec dextérité, puis le Big Band autrichien Musikschule Mittleres Oberinntal Tirol, un groupe de saxs jazzy, bon malgré l'absence gênante d'une rythmique.

     

    Les protestations se multiplient contre la politique menée par le gouvernement populiste rital. Berlusconi sera-t-il bientôt éjecté ?

    berlusconi.jpg
  • Tranche de vie : 17 juin 2011

    Pour améliorer la qualité de vie des habitants et développer la mobilité douce, la ville de Paris a osé. Et Genève ?

    P1030226.JPG

    Allons à la Fête en l’honneur des Conseillers administratifs d’Onex sortants : Philippe Rochat et René Longet. Le bilan de René est très bon. Avec peu de moyens, cette commune a développé une bonne approche conforme au développement durable et essaye de diminuer la fracture sociale entre les communes défavorisées et celles peuplées de nantis. Je connais peu Philippe Rochat. En tous cas, il a la réputation d’être un type réglo et bûcheur. Le groupe de jazz « Original Oldies » accompagne cet événement festif. Ce groupe de jeunes puise son répertoire dans les grands standards du jazz des années 30 et 40, que cet orchestre qualifie de « jazz chaleureux et enjoué ! » Ils font du bon boulot.

  • Tranche de vie : 16 juin 2011

    A peine debout, je lis le centième numéro de la revue « Pages de gauche », en mangeant une délicieuse tarte aux abricots, œuvre de ma femme. Je me délecte avec le gâteau et avec la lecture de l'article de mon copain Pascal Holenweg, intitulé : « La politique est chose trop sérieuse pour être laissée aux gens sérieux ». Sa conclusion résume bien cet excellent écrit : « Si les révolutionnaires avaient été moins tristes, sans doute les victoires auraient-elles été plus heureuses. Ce que nous avons à faire, nous avons à le faire en riant. Des autres, évidemment. Mais de nous aussi. Ou de nous surtout ? » Je tente de m'engager dans mes combats politiques dans cet esprit de dérision.

     

    Je participe au sondage de la Tribune de Genève : Les organisateurs des manifestations à Genève risquent une amende jusqu'à 100'000 francs en cas de casse. La liberté de manifester est-elle violée ? Je réponds évidemment Oui, étant impossible de maîtriser tout le monde. Les dirigeants des clubs sportifs paient-ils de telles amendes quand des supporteurs délirent ? La liberté de manifester est un droit élémentaire des droits humains. Les peuples des pays arabes le prouvent actuellement. Ne brimons pas nos libertés !

    A quelques jours du départ en vacances d'été, il est temps de se mobiliser contre l'abandon des animaux de compagnie, acte d'égoïsme et de cruauté.

     

    Abandon animaux.JPG