03/07/2007

Une entreprise qui n’innove pas, meurt !

 « Une personne qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover »
Albert Einstein
SIG a décrété 2007, l’Année de l’innovation. Dans ce cadre et pour le journal d’entreprise « Grand Angle », j’écris, en tant que Directeur de l’innovation et de la communication de cette entreprise publique, un édito sur cette thématique si importante.

Priorité à l’innovation

 

L’innovation est-elle une mode ? Beaucoup le pensent. A tort ! Dans un monde qui bouge de plus en plus vite, où les exigences des clients se multiplient, une entreprise, qu’elle soit publique ou privée, doit innover continuellement pour satisfaire ses parties prenantes, se différencier de ses concurrents, générer de la motivation chez ses collaboratrices et ses collaborateurs et surtout créer de la valeur.
SIG innove depuis longtemps, mais pas assez
Notre entreprise innove depuis longtemps. Notre gamme de produits « SIG Vitale » ou notre programme « éco21 » sont d’illustres exemples.
Pourtant, lors de notre première notation sociétale, l’innovation a été l’un de nos points jugés insuffisants.
Nous avons donc décidé de corriger le tir, notamment en considérant ce domaine comme une priorité d’entreprise, en créant une direction fonctionnelle « Innovation et communication », en lançant un programme sur les ressources techniques valorisant l’innovation technique, en mettant en place un système de management des idées et en décrétant 2007 « Année de l’innovation ».

L’innovation est un état d’esprit

Pour ouvrir les comportements à l’innovation, il est essentiel d’impulser un nouvel état d’esprit.
Cette libération des imaginations passe particulièrement par la communication et la sensibilisation, et par la formation des collaboratrices et collaborateurs.
La mobilisation de l’encadrement est en cours. Le rôle des managers est essentiel pour stimuler l’innovation. Dans bien des entreprises, trop de cadres bloquent l’émergence des idées et asphyxie l’imaginaire de leurs collaboratrices et collaborateurs.  Pour éviter cela, SIG souhaite que ses cadres deviennent des moteurs de créativité.
A titre d’exemples, les cadres de direction viennent de vivre un séminaire sur cette thématique piloté par le professeur Eric Lardinois, une sommité du domaine. Une conférence donnée par l’une des responsables de l’innovation de la SNCF a eu lieu sur notre site du Lignon. Le séminaire réunissant les managers de proximité et les cadres supérieurs a accueilli un théâtre d’entreprise valorisant l’innovation, ainsi qu’Antoine Héron, l’ancienne tête pensante de l’innovation du groupe Renault. Ces différentes rencontres ont suscité assurément de l’enthousiasme et ont permis de mieux faire comprendre l’importance de l’innovation. Plusieurs formations consacrées aux méthodes d’innovation sont données à un grand nombre d’employés SIG. Enfin, un site intranet sur le thème de l’innovation a vu le jour.

Une méthode pour concrétiser les bonnes idées

Insuffler un climat favorable est une condition incontournable pour concrétiser une politique d’innovation. Mais celle-ci doit être appuyée par quelques méthodes et outils, tout en veillant à ne pas mettre en œuvre une lourde bureaucratie.
Un système de management des idées doit juste permettre qu’une idée émise soit étudiée sérieusement, et si elle est bonne, soit concrétisée. Sans un tel outil, les idées innovantes risquent fort d’être bloquées ou de se perdre dans la nature.
Cet outil est en cours de mise en œuvre à SIG, sous la houlette d’une équipe rassemblant la richesse de la diversité de l’entreprise tant en termes de fonctions, d’âges, de sexes ou d’ancienneté.

Libérons nos imaginaires

L’innovation à SIG doit émerger dans tous les secteurs : idées de nouveaux produits et prestations, réinvention des processus, recherche et développement technique ou modes de management innovants. Les experts estiment le gain moyen effectif généré par une forte politique d’innovation participative à 1'000 euros par an et par collaborateur.
La libéralisation du marché de l’électricité va nous faire perdre des parts de marché. Face à ce défi, l’innovation représente un réservoir de croissance pour notre entreprise.
Il est donc l’heure de casser les carcans qui empêchent le personnel SIG d’exprimer ses idées novatrices afin de construire un service public motivant, entrepreneurial et par conséquent innovant. Osons !

18:47 Publié dans Vie prof | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2007

Eco21, un programme ambitieux d’économies d’énergies

Vous voulez vous engager pour les économies d'énergies, soyez les premier-ère-s à aller voir le site éco21 lancé par SIG :
www.eco21.ch
L’objectif de SIG est de ramener, en 2011, la consommation en électricité de chaque habitant-e de Genève au niveau de 1990. En parallèle, un objectif de diminution du CO2 va être fixé prochainement.

A l’heure du réchauffement climatique et de la raréfaction des énergies, le kilowattheure le plus conforme à la protection de l’environnement est celui que l’on ne consomme pas !

Journée de l’énergie solaire
Samedi 30 juin 2007, de 10 h. à 18 h., au Pont-de-la-Machine à Genève, SIG organisera un grand événement en faveur de l’énergie solaire.
Qu'y a t-il derrière l'énergie solaire ? Comment fabriquer de l'énergie à partir du soleil et quel avenir pour cette nouvelle énergie ?
Pour tout savoir sur cette énergie renouvelable et aussi sur les différents produits et offres SIG Vitale, SIG vous invite à découvrir une grande exposition interactive et à participer à de nombreuses animations pour toute la famille.
L'atelier du soleil : essayez la pyrogravure solaire et d'autres expériences surprenantes.
Concours de dessin : réalisez votre plus beau soleil et venez l'apporter au Pont-de-la-Machine le 30 juin, il y sera exposé.
Des Watts pour SODIS : produisez le maximum de watts sur un vélo spécialement équipé.
Pour 100 watts produits, SIG s'engage à verser 10 francs  en faveur de l'association SODIS (www.sodis.ch). Cette association humanitaire désinfecte l’eau, dans les pays pauvres, à l’aide de procédés solaires afin de la rendre potable.
Rencontrez le Team Swisspirit. Ils représenteront la Suisse lors de la prochaine édition du World Solar Challenge, une course automobile de 3000 km pour laquelle le seul carburant autorisé est la lumière du soleil.

17:15 Publié dans Vie prof | Lien permanent | Commentaires (0)

17/05/2007

Rencontre Gazprom / SIG

Une délégation de 17 cadres financiers et comptables de la société gazière russe Gazprom, en visite en Suisse, a rencontré une délégation de SIG.

 

 

Pour SIG, Christian Brunier, directeur Innovation et Communication, a présenté l’entreprise et les grandes lignes de sa stratégie, notamment en ce qui concerne le développement durable.

 

 

Marc Junet, responsable innovation des systèmes d’information, a évoqué, quant à lui, l’architecture du système d’information, particulièrement au niveau financier.

 

 

Finalement, Marcel Ruegg, responsable de l’activité comptabilité légale et managériale, a présenté les normes comptables IAS/IFRS et leur mise en application au sein des Services industriels de Genève.

 

 

Gazprom est une société russe dont l’activité principale est la production et le transport de gaz naturel. Ce groupe est le premier exploitant et exportateur de gaz au monde. Depuis 2005, cette grande firme est engagée aussi sur le marché du pétrole. Avec près de 300'000 employés, Gazprom contrôle environ 23 % des réserves mondiales de gaz. En 2006, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 71 milliards de dollars et a atteint une capitalisation boursière de 269 milliards USD. Elle est la 3ème entreprise la plus importante au monde après Exxon Mobil et General Electric et juste devant Microsoft. Elle possède encore le plus important pipeline de la planète (150'000 km).

 

 

Ces rencontres entre professionnels de l’énergie permettent d’échanger sur les expériences respectives et contribuent à la mise en œuvre des bonnes pratiques.

 

11:23 Publié dans Vie prof | Lien permanent | Commentaires (0)