30/07/2010

Petites piques sur les affaires du monde

Une visite au Mont-Blanc s’impose !

 

« Nous subissons la dictature de la religion verte » nous assène le vieillissant Claude Allègre, ne croyant pas aux effets dévastateurs du réchauffement climatique. Une visite au Mont-Blanc s’impose …

1990.JPG
Photo : Christian Brunier, 2010

 

L’Amour en danger !

 

Une étude estime, selon Onepoll, à 18 millions le nombre de Britanniques s’étant blessés au moins une fois durant leur vie en coïtant dans des lieux insolites. Le manque d’entraînement peut être fatal !

 

Signé Higelin

 

Lu avec délectation les confidences de Jacques Higelin dans « Charlie Hebdo ». Court extrait à méditer : « J’aime la révolte joyeuse des poètes qui n’embrigadaient personne. La scène, c’est comme organiser un gigantesque apéro où l’on chante à tue-tête. Ceux qui interdisent les apéros Facebook craignent l’ivresse du monde convivial. Coluche exprimait ce sentiment : porteur d’un vrai discours politique et amoureux, tout en étant un tireur d’élite. Mettre une plume dans son cul pour exprimer ses idées, c’est quand même classe. C’est pour cela que le fait que des comiques se font virer comme des malpropres d’une radio publique me fout hors de moi (allusion à l’épuration de Stéphane Guillon et Didier Porte de France Inter). Eux ne débarqueront jamais tel un tank de ta vie. Ils lancent un mot, tu prends ou pas. » J’ai croisé Higelin lors d’une soirée à la SIP, une boîte de Genève, où festoyaient les artistes, les organisateurs et les sponsors de la Fête de l’Espoir. Jacques Higelin m’a frappé par son humilité et sa révolte innée.

 

Le coût de l’ignorance à Sarkoland

 

En 2011, la France de Sarkozy va supprimer 16'000 postes à l’Education nationale. Ce massacre à la tronçonneuse s’ajoute aux 16'000 postes supprimés en 2010, aux 13'500 en 2009 et aux 11'200 en 2008. Si l’enseignement coûte trop cher, essaie l’ignorance !?!

 

Sortie de route de Borloo

 

Le régime Sarkozyste profile Jean-Louis Borloo comme le champion de l’écologie. Dans les chaleurs de l’été, oubliant les généreuses promesses du Grenelle de l’environnement, le fêtard du gouvernement français signe, dans une discrétion suspecte, pour la construction de trois nouvelles autoroutes (Castres-Toulouse, doublement de l’A9 à Montpellier, Dreux-Orléans). Une nouvelle sortie de route de la politique made in Sarkoland.

 

Santé !

 

Dès 2011, la Fête de la bière de Munich sera interdite à la fumée. Normal ! Les visiteurs de l’Oktoberfest font tellement attention à leur santé ! Santé !

 

Ordre et discipline

 

Les dirigeants des régions aux mains du Parti populaire de la droite espagnole refusent d’appliquer la loi sur la libéralisation de l’avortement votée par une forte majorité du parlement national. Des adeptes de l’ordre et de la discipline ne respectant pas une loi ne méritent que la  condamnation des tribunaux au nom de l’ordre et de la discipline.

 

Grève du cœur !

 

Les chirurgiens italiens font grève. Ils en ont marre des coupes budgétaires du gouvernement Berlusconi. Après avoir mal voté, les Ritals retrouvent la santé !

 

Vodka et eau : Mauvais mélange

 

En 2009, en Russie, sur 2733 noyades mortelles, 1903 étaient dues à l’excès d’alcool. J’ai toujours prétendu que mélanger de la vodka avec de l’eau était néfaste. Qui avait raison ?

 

La grande marche …

 

En mai dernier, 27 grèves ont eu lieu en Chine. Durant l’année écoulée, les conflits sociaux ont augmenté de 160% dans la région de Zhejiang et de 42% dans la province de Guangdong. Le communisme chinois est en marche …

 

Gabonais pas si absents …

 

« Direct-Soir », le quotidien français gratuit, vante régulièrement les soi-disant mérites du Gabon, pourtant pas une référence dans le domaine de la bonne gouvernance. Alors pourquoi tant de gratitude ? Le fait que Vincent Bolloré, le prêteur de yacht à Sarkozy, patron du journal, soit signataire de gros contrats industriels avec le régime de Bongo n’a certainement rien à voir …

 

Pas très catholique

 

Le Vatican a actualisé ses « normes et délits les plus graves ». Vu la triste actualité de l’Eglise catho, les règles contre la pédophilie ont été enfin durcies. Et la Papauté n’a pas pu s’empêcher, dans le même temps, de rappeler que l’ordination de femmes en tant que prêtres était « un délit grave contre la foi ».  Il y a vraiment du bon à être anticlérical.

 

Spirituel ?

 

Les intégristes ont de nombreux guides spirituels. Pourtant, ils ne sont pas très spirituels, même pas drôles du tout. L’enseignement est un art difficile.

 

 

14:34 Publié dans Humour | Tags : humour | Lien permanent | Commentaires (1)

18/07/2010

En verve

Je lis « En verve » de Boris Vian, recueil des envolées lyriques et humoristiques de ce virtuose du langage.

 

Vous aimant, je vous ai sélectionné quelques passages dont vous me donnerez des nouvelles. Commençons par le sein : « Ne sachant pas à quel sein me vouer,  j’ai choisi le plus confortable, le sein gauche de Marilyn Monroe, le droit est un peu fatigué par la vie quotidienne qu’il mène. »

 

Vian est assurément un philosophe à étudier : « On se rappelle beaucoup mieux des bons moments ; alors , à quoi servent les mauvais ? » Ses grands questionnements touchent tous les aspects de la vie quotidienne : « Pourquoi est-ce qu’on a envie de pisser toutes les fois qu’on vient de trouver la bonne position pour dormir ? »

 

La violence militaire l’exaspérait : « Militaire : variété d’homme amoindri par le procédé de l’uniforme qui est une préparation à l’uniformité totale du cercueil. » Ou encore : « Le pluriel du général, c’est des générés. ». Bis stp : « Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c’est laisser la science aux mains des militaires. »

 

Les cons, je les ai déjà évoqués, voici un extrait illustratif : « C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde. » Si l’analyse des humains le passionnait, celle des animaux l’amennaient sur des pistes novatrices : « Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement. »

 

Il parlait de Q avec talent littéraire : « Les mots et les pets ont ceci de commun que ce sont des volumes d’air qui sortent aux extrémités, du tube digestif. S’exercer le Q pour parler. »

 

Conclusion Monsieur Vian : « Rions gaiement de la censure, des culs gelés et des pisse-froid. » Exécution !

en verve.jpg

08:21 Publié dans Humour | Tags : verve, vian, humour, ecriture | Lien permanent | Commentaires (3)

15/07/2010

Soutien à Stéphane Guillon et Didier Porte !

 

Je signe l’appel « Pour une Radio Publique indépendante » :

 

Nous, auditeurs-trices et salarié-e-s de Radio France (France INTER, France INFO, France BLEU et ses 42 locales, France CULTURE, France MUSIQUE, LE MOUV’, FIP) refusons la main mise du pouvoir en place sur les antennes de la radio publique.

 

Les suppressions injustifiées d’émissions, les licenciements sans ménagement de producteurs-trices et de chroniqueurs-euses dont ceux de Didier Porte et Stéphane Guillon sont les plus symboliques, mettent en évidence la mission confiée par Nicolas Sarkozy à la direction de Radio France : transformer les antennes de la Radio Publique en machine de guerre électorale à son profit.

 

Les antennes de la radio de service public sont celles de tous les citoyen-nes et non pas la propriété d’un clan.

 

Nous exigeons :

- Le respect et la garantie de la liberté d’expression, de l’indépendance des programmes et de l’information sur les radios de service public.
- Le respect du travail des rédactions de Radio France.
- Le droit à l’impertinence, à la différence.
- Des propositions professionnelles réelles et sérieuses pour les producteurs-trices écarté-e-s des antennes de Radio France.

 

Et demandons le retour sur l’antenne des chroniques de Didier Porte et Stéphane Guillon dans la matinale de France Inter et dans l’émission le Fou du roi. Nous, auditeurs-trices et salarié-es sommes attaché-e-s aux valeurs qui ont bâti la radio de service public.

 

Arrêtez de casser nos antennes !

 

www.pouruneradiopubliqueindependante.net

 

guillon.jpg

22:25 Publié dans Liberté | Tags : humour, liberté | Lien permanent | Commentaires (1)

27/06/2010

Le monde dans tous ses états : 27 juin 2010

PS : Par ici la Sortie

 

Le 22 juin dernier, le Bureau national du Parti socialiste français a retardé sa séance pour permettre aux éléphants du PS de suivre à la téloche le match de foot Afrique du Sud-France, se soldant par une défaite française par 2 à 1 et son éviction de la Coupe du monde. Les socialistes français poursuivent le culte de la défaite …

 

La  philosophie de la censure

 

Le donneur de leçons à la pelle Alain Finkielkraut approuve le renvoi des humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte de France Inter. Il argumente. Selon lui, le boss de cette radio, Jean-Luc Hees, n’est pas « Domenech. Il ne se  laisse pas insulter », confondant humour caustique avec grossièreté. La sanction tombe et le philosophe qualifie les deux bouffons de « petits tyrans qui se croient drôles ». Et ceux faisant du populisme sous le couvert de la philosophie, on les appelle comment ?

censure.jpg

Bâillon net !

 

Le Duce en costume deux pièces – Silvio Berlusconi – prépare une nouvelle loi de censure interdisant aux médias de faire état d’informations résultant d’écoutes téléphoniques recueillies lors d’enquêtes judiciaires. Encore un n’aimant  pas entendre sa voix …

 

Anglophobie

Les tabloïds britanniques traitent Barack Obama « d’anglophobe ». Son crime : Avoir osé critiquer les dirigeants de British Petroleum BP, salopant le Golfe du Mexique avec une pollution gigantesque suite à une fuite de pétrole. Vouloir le jugement de ceux gérant mal  les risques pour accroître les profits n’est pas de l’anglophobie, mais bien un acte de salubrité publique.

 

 

15:19 Publié dans Humour | Tags : humour, censure | Lien permanent | Commentaires (0)

25/06/2010

Le monde dans tous ses états : 25 juin 2010

La répression d’expression

 

En pleine période électorale, le candidat Nicolas Sarkozy déclamait « Je préfère un excès de caricature plutôt que pas de caricature du tout. » Aujourd’hui, le clan Sarko a fait virer les humoristes Didier Porte et Stéphane Guillon de l’antenne de  France Inter.  Méprisant la liberté d’expression, censurant le rire, les anciens gauchistes Jean-Luc Hees et l’ancien patron du journal libertaire « Charlie Hebdo » Philippe Val, totalement vendus à la Sarkozie, ont accompli les basses besognes en vidant les deux polémistes.

 

Comment peut-on avoir défendu l’humour irrévérencieux à « Charle Hebdo » et devenir ensuite un censeur, adepte de la répression d’expression ? Philippe Val et Jean-Luc Hees ont trahi la liberté et toutes les valeurs qu’ils ont prônées durant des années.

 

« Le Roi passe, les  bouffons restent » disait un dicton des temps anciens. Espérons que le départ du Roi sera planifié pour 2012.

 

guillon-porte.jpg

Les pères fouettards

 

Pour avoir réalisé un beau graffiti, un Suisse est condamné à Singapour à 5 mois de prison et à des coups de bâtons. Singapour est habituellement bien plus clémente du moins avec les spéculateurs coresponsables de la crise financière mondiale …

21:29 Publié dans Humour | Tags : humour, censure, répression | Lien permanent | Commentaires (0)

20/06/2010

Seul debout

Vu le spectacle de Patrick Timsit « Seul debout ». Après une pause de 13 ans, le corrosif Timsit est revenu en solitaire sur scène avec un show tonitruant. J’aime cet humour sans concession, dynamitant le bien-pensant et le politiquement correct hypocrite actuel.

Il déménage sur les planches, ne ménageant personne. La gauche, la droite, les religions, les handicapés, les différentes nationalités, les femmes, les hommes, Sarko, les p’tits, les gosses ... tout le monde passe au crible de ce clown.

Dur, mais jamais méchant, il a le verbe aussi facile que le geste. « Seul debout » tourne depuis près de 2 ans et remplit les salles. Il faut dire qu’il sait s’entourer le bougre. Pour l’aider à tenir la plume, il a recruté le grinçant Bruno Gaccio des Guignols et l’acerbe Jean-François Halin, écrivant pour les Guignols, mais aussi Groland ou OSS 117. Un magnifique spectacle pour celles et ceux n’économisant pas leur rire.

timsit.jpg

 

17:01 Publié dans Humour | Tags : humour, timsit | Lien permanent | Commentaires (0)

18/06/2010

Le monde dans tous ses états : 18 juin 2010

Mélenchoniser !

 

Dixit Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de Gauche (France) : « Je préfère que Martine Aubry se mélenchonise plutôt qu’elle se strass-kahnise. » Moi aussi !

 

Surconsommation

 

La droite genevoise impose, à travers un vote au Grand Conseil, l’ouverture des magasins jusqu’à 20 heures. La qualité de vie et le bonheur des travailleuses et travailleurs de la vente sont sacrifiés au nom de la surconsommation. Le référendum donnera, s’il aboutit, la voix au peuple. Espérons qu’il sera plus solidaire que les parlementaires.

Incurable …

 

Grégory Logean, le coprésident psychorigide des « jeunes » UDC valaisans a jugé la création d’une section gay au sein de son parti national comme une  « tumeur qu’il faudrait soigner par chimiothérapie ? » Et pour la bêtise, il n’existe toujours pas de traitement ???

Les Charlots (pas tant que ça) se font l’Espagne !

 

Coupe du monde de foot 2010 : La p’tite Suisse bat l’Espagne ex-invincible. Avec Valon Behrami, Eren Derdiyok, Gelson Fernandes, Gökhan Inler, Blaise Nkufo, Hakan Yakin, Xherdan Shaqiri ou Senderos, … la Suisse n’est pas la Nati, mais plutôt la Natu ! Vive la diversité ! Mention spéciale pour le magnifique dessin d’Hermann.

 

 

 

suisse espagne.jpg
Dans la Tribune de Genève

17:05 Publié dans Humour | Tags : humour | Lien permanent | Commentaires (0)

10/06/2010

Le monde dans tous ses états : 10 juin 2010

Bêtise Petroleum (BP)

 

Selon  l’AFP, le CEO de British Petroleum (BP) Tony Hayward a qualifié la fuite de pétrole salissant le golfe du Mexique de « minuscule », comparant cette nappe de pétrole à l’immensité de l’océan. Il a poursuivi son dérapage incontrôlé en jugeant « très, très modeste » l’impact de cette catastrophe sur la nature. Et un abruti par rapport au 7 milliards d’habitant-e-s de ce monde, ça s’appelle comment ?

bp.jpg

Un Valaisan se remet à boire !

 

Bernard Rappaz est un chanvrier persécuté par la justice alors que les responsables des excès financiers ayant provoqué la crise mondiale vivent bien heureux. Pour protester contre cette injustice, le cultivateur de plantes qui se fument a entamé une grève de la faim, puis une grève de la soif. Heureusement, Bernard Rappaz, malgré son entêtement, s’est remis à boire … Pas étonnant pour un Valaisan.

 

Post Tenebras Phallus

 

La droite et ses amis, majoritaires, ne veulent pas mentionner l’égalité des sexes dans le projet de nouvelle Constitution genevoise. Pour protester contre ce machisme, la Jeunesse socialiste a présenté, avec une bonne dose d’humour, un nouvel étendard de Genève, remplaçant la clé de la République par un phallus.

 

Romain de Sainte Marie, le Président de la Jeunesse socialiste genevoise, explique la provocation : « Si les gens sont choqués par notre drapeau, nous le sommes encore davantage par la suppression du principe d’égalité entre hommes et femmes. »

 

J’aime l’usage de la dérision pour combattre les dérapages politiques, une bonne image valant bien mille mots.

JS.jpg

Supprimer la burqa peut s’avérer mortel !

apiculteur.jpg

 

20:47 Publié dans Humour | Tags : humour | Lien permanent | Commentaires (2)

03/06/2010

Mammuth écrase les bien-pensants

Gustave Kervern et Benoist Delépine nous livrent une fable prolétaire et décalée avec leur film « Mammuth », emmené par la prodigieuse Yolande Moreau, la Deschienne, et Gérard Depardieu, totalement déglingué. On y croise en outre Anne Mouglalia, Miss Ming, Benoît Poelvoorde, Siné ou Philippe Nahon. On y aperçoit même la mystérieuse Isabelle Adjani.

 

Depardieu joue le rôle de Serge Pilardos. Bourru et tendre, ce largué de la vie a trimé toute sa vie de besogneux dans une usine de porcs. L’âge de la retraite arrive pour ce bosseur, jamais absent, ni malade. Vivant dans la dèche, le désespoir frappe à nouveau à sa porte. Plusieurs documents de travail manquent. Il perd en conséquence plusieurs points de retraite. Sa femme, une caissière de supermarché, l’encourage à partir à la recherche des ses anciens employeurs pour dégoter les certifs de travail égarés. Pilardos enfourche sa vieille moto et part à l’aventure. Il accumule les échecs, hanté par son accident de bécane ayant tué l’amour de sa vie. Il rencontre plein de personnages en marge et bute sur d’anciens patrons peu scrupuleux. Dans cet univers impitoyable d’exploiteurs, nous retrouvons l’ambiance du film « Louise-Michel », des mêmes cinéastes.

 

L’humour noir atteint son apogée dans plusieurs scènes. Le peuple « d’en bas » est pour une fois sur l’avant-scène, lui qui est habituellement caché. Les auteurs décèlent dans chaque situation l’absurde et le saupoudre de pointes de provocation et de chaleur humaine.

 

Parfois poétique, toujours caustique, l’œuvre de Benoît Delépine et Gustave Kervern est un témoignage poignant des milieux populaires les plus humbles. Déprimant et drôle, belle perf de paradoxes.

mammuth-18831-1816933812.jpg

 

00:20 Publié dans Humour | Tags : humour, cinéma, mammuth | Lien permanent | Commentaires (0)

21/05/2010

Petit séjour à Amsterdam …

L’Islande nous avait déjà envoyé comme agente perturbatrice la chanteuse Björk. J’adore ! Cette fois, ce petit pays nous transmet un nouveau perturbateur, un beau nuage de poussières volcaniques empêchant notre avion de décoller pour Amsterdam. Changement de programme improvisé, nous retournons chez nous, sautons dans notre bagnole et démarrons, destination : la capitale néerlandaise. 10 heures plus tard, nous y sommes, après un rapide déjeuné en terre allemande …

 

Pour la troisième fois de ma vie, je me rends à Amsterdam. Le 3 juin 2007, le célèbre photographe Spencer Tunick avait fait poser nus près de  2'000 personnes dans les rues de la capitale néerlandaise. Il avait exposé Amsterdam sous tous les angles. Un de ses clichés les plus célèbres montre un groupe de désapés à bicyclette sur un pont de la vieille ville. Quand tu t’appelles Tunick, t’es tenté de demander aux autres de se déshabiller. Aujourd’hui, avec la température importée tout droit de novembre, Tunick ne trouverait pas beaucoup de volontaires pour se balader en tenue d’Adam et Eve.

 

Jazz Café Alto

 

L’un des clubs de jazz phares d’Amsterdam est le Jazz Café Alto, situé au Korte Dwarsstraat Leidse 115, tout proche du quartier des musées. Vous reconnaîtrez facilement ce lieu, sa façade étant ornée d’un saxo géant. Les groupes se produisant dans ce lieu ont un point commun : la qualité. Vous apprécierez cette musique éprise de liberté dans un lieu chaleureux et festif.

 

Orchestre jazz.JPG
Photos : Christian Brunier, Jazz Café Alto d’Amsterdam, 2010

 

Le Musée Van Gogh

 

Visite du Musée Vincent Van Gogh. Ce peintre des Pays-Bas aux convictions sociales affirmées, répétait : « Il n’y a rien de plus réellement artistique que d’aimer les gens. » Dans ses tableaux, nous ressentons cette inclinaison pour les gens.

 

Victime d’une éducation à la dure, coincé dans l’étau de la religion, Van Gogh débute sa carrière en étant évangéliste. Proche des populations les plus humbles, il se consacre aux mineurs et à leur famille. Il descend même dans les mines pour soutenir les travailleurs exploités et ruinés dans leur santé. Agissant comme une sorte de prêtre ouvrier, son attitude déplait à l’Eglise. Elle le vire pour insoumission.

 

Devenu peintre, c’est à Paris qu’il s’ouvre au progrès et se dévergonde. Amant d’une tenancière de cabaret, Agostina Segatori, il fréquente les courants nouveaux de la peinture. Il rencontre notamment Toulouse-Lautrec, Camille Pissarro et Paul Gauguin. Sa palette gagne en couleurs. Ses tableaux s’illuminent de cette lumière après laquelle il coure. Cette recherche de luminosité l’appelle en Provence. Buveur d’absinthe, il produit de merveilleuses toiles dans l’incognito. La folie l’emportera dans un autre monde …

 

Le Rijksmuseum

 

Ariane m’emmène au Rijksmuseum, le Louvre d’Amsterdam, consacré aux peintres hollandais du 17ème siècle, le Siècle d’or. Je trouve cette tranche d’art un peu austère, à l’exception de Frans Hals. Ce peintre néerlandais vantait dans ses toiles les ravissements de l’existence, à une époque et dans un pays où le rire n’était pas de bon ton. L’expo, redimensionnée pour raison de désamiantage, est néanmoins grandiose. Les techniques de clair-obscur et la précision des détails sont impressionnantes.

 

De Matisse à Malevich

 

Le Musée de l’Hermitage propose une expo sur les pionniers de l’art moderne. Ces modernistes ont toutes et tous révolutionné l’art  en repoussant les limites de la liberté. Cette avant-garde provocatrice a choqué, surpris, amusé, mais surtout a ouvert de nouvelles voix à l’expression picturale. Les toiles de Derain, De Vlaminck, Kandinsky, Malevich, Matisse, Picasso ou Van Dongen retracent un demi-siècle de modernisme et d’esprit frondeur.

 

Le Musée érotique d’Amsterdam

 

A ne pas confondre avec le Musée du sexe d’Amsterdam, l’offre étant forte dans ce domaine au sein de cette ville. Vous trouverez ce musée dans le Quartier rouge, l’endroit chaud de la capitale néerlandaise, à l’adresse Oudezijds Achterburgwal 106-108. Assurément trop kitsch, il réunit pourtant quelques œuvres intéressantes de l’érotisme telles que les dessins sensuels de John Lennon. Magnifiant les plaisirs de la vie, il sait apporter les touches d’humour essentielles pour ne pas tomber dans la vulgarité ou le voyeurisme.

 

La vieille distillerie

 

Notre copain Alain Etienne nous avait recommandé Wijnand fockink, rue Pijlsteg, dans le centre d’Amsterdam. Nous avons obéi. Nous nous sommes rendus dans cette vieille distillerie et maison de dégustation de nombreuses liqueurs fondée en 1679. La liqueur de genièvre, symbole de la Hollande, est excellente. Mais, la liqueur de fraise est encore plus sublime.

Distillerie.JPG

Photo : Christian Brunier

21:45 Publié dans Voyage | Tags : voyage, amsterdam, humour, plaisir | Lien permanent | Commentaires (0)