05/02/2012

Miscellanées du 5 février 2012

Dans leur élan d'évolution démocratique, les communistes cubains limitent les mandats des dirigeants politiques a deux fois cinq ans. Et dire que le parlement genevois a rejeté violemment mon projet de loi voulant restreindre les mandats politiques à trois fois quatre ans.

 

Le « Parti de Rien » est créé dans le Pays de Vaud. Son fondateur affirme être ni de droite, ni de gauche et surtout pas au centre. Les politiciens positionnés à nulle part, ça ne manque pas pourtant.

 

Raphaël Henry, candidat du Mouvement citoyens vaudois au Grand Conseil, a affiché sur Facebook la photo d'un buste SS, l'inscription Waffen SS dans sa galerie de photos, les sigles de toutes les divisions de cette organisation sanguinaire et une blonde harnachée de la panoplie nazie. Questionné par les médias, ce collectionneur d'armes (ce n'est pas rassurant) a expliqué que cet affichage indécent était « un hommage rendu à une armée d'élite, une armée de milice comme celle de la Suisse. » Et lorsqu'il postera la photo d'Hitler, ce sera pour rendre hommage à la moustache de Charlot ?

 

Hamid Karzai, le Président de l'Afghanistan, déclare avec justesse et sagesse : « Le processus de paix et de réconciliation incombe à la nation afghane, et aucun pays ni aucune organisation étrangère ne peut ôter ce droit aux Afghans. » Les armées étrangères doivent quitter l'Afghanistan et laisser libres les Afghans de définir leur avenir, en espérant qu'ils choisiront les voies de la démocratie et de la liberté.

 

Oscars aux USA : « The Artist » même pas nominé pour les meilleurs dialogues ...

 

Entendu des paroles teintées de bon sens pour résumer le quinquennat de Sarkozy : « Il a commencé par donner aux riches et fini par prendre aux pauvres. »

 

Marine Le Pen glorifie la famille. Mais pas pour tout le monde. Le projet du Front national est clair : Pour les étranger, ce parti souhaite la « suppression du regroupement familial. » Le droit élémentaire de voir des enfants vivre avec leur maman et leur papa, Marine Le Pen n'en veut pas. Et dire que 30% des Français disent pouvoir voter pour elle. La France des droits de l'humain est piétinée.

 

Le QG de campagne de Marine Le Pen se trouve à la rue des Suisses à Nanterre. La honte ! La Suisse, détentrice des principales Conventions de l'humanitaire et des droits humains, devrait demander de débaptiser cette rue ...

 

François Hollande veut distribuer du blé aux pauvres. Pour l'instant, c'est lui qui a reçu un sac de farine.

farine.jpg

13:10 Publié dans Liberté | Tags : politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2011

Continuer sur le chemin de la victoire

3 sièges au Conseil national, de belles réélections de Liliane Maury Pasquier et de Robert Cramer au Conseil des Etats, une campagne de terrain remarquable forment le bon résultat des socialistes genevois-es aux élections fédérales. Un seul regret, la gauche ne sera pas majoritaire au sein de la délégation genevoise au Conseil national.

 

Au terme de ces élections, le comité de pilotage de cette longue campagne a établi un bilan pour bien identifier les points forts de celle-ci, mais aussi de cerner les améliorations à mettre en œuvre.

 

Lors d'une victoire, les aspects positifs sont nombreux : des ambitions élevées, le professionnalisme et le bon esprit du secrétariat « élargi », une Jeunesse socialiste innovante, la mise sur pied de 3 listes sous-apparentées, une gauche unie, une dynamique motivante impulsée par les deux candidat-e-s de l'Alternative au Conseil des Etats, une ligne politique claire, des idées et des propositions concrètes (dont plusieurs initiatives populaires) pour améliorer le sort de la population et une influence positive des primaires socialistes françaises ont participé à notre succès.

 

Mais, l'une des clés principales a été de construire une liste de fortes personnalités, capables de conserver trois sièges, ce qui représente une bonne performance. Aller chercher des femmes et des hommes, impliqués dans le tissu associatif et syndical, représentatifs de la pluralité des socialistes a été le premier boulot du comité de pilotage.  Les acteur-trice-s de cette liste solide ont su, de surcroît, construire un esprit d'équipe, malgré la saine concurrence existant entre des personnes visant légitimement un siège.

 

La campagne active, ciblée sur la proximité avec la population a été l'un des autres facteurs-clés de notre bon score. Grâce à un militantisme accru et à un soutien précieux du Parti socialiste suisse, pour la première fois depuis fort longtemps, nous sommes arrivés à mener une campagne sans le soutien onéreux d'une agence de communication.

 

Au registre des points négatifs, nous pouvons noter un excès du nombre de stands encourageant les candidat-e-s à la bougeotte et parfois à une présence trop fugace. Un code de déontologie plus précis, notamment sur les publications médias et les comités de soutien, aurait évité quelques tensions. Il est aussi consternant de voir la gauche stagner et l'abstentionnisme atteindre un niveau inquiétant, alors même que la crise financière sévit et que le développement durable et équitable est mis à sac par nos adversaires.

 

Evidemment, le manque d'argent n'a pas été un avantage pour le PSG. Nous avons mené une campagne avec 100'000 CHF de moins qu'il y a 4 ans, sans tenir compte, de plus, de l'inflation. Le but, à mon avis, n'est pas de trouver de nouveaux moyens. Le rôle des socialistes doit plutôt s'inscrire dans l'élaboration de lois limitant les frais de campagne, afin que l'argent ne supplante pas la démocratie.

 

Finalement, les socialistes ont une fois de plus prouvé que nous pouvions travailler très sérieusement, tout en prenant du plaisir. Comme disait Ho Chi Minh : « Pour réussir une grande œuvre, il faut un moral élevé. » Un grand merci aux candidat-e-s, aux membres du comité de pilotage, aux instances dirigeantes du parti et à toutes les militantes et militants qui se sont investis pour ces élections nationales. Un bravo tout particulier à Olga Baranova, Jonas Thion et notre secrétaire général Arnaud Moreillon, qui ont été les moteurs de cette campagne.

 

Un membre éminent du PLR me demandait le nom de notre agence de communication, trouvant notre campagne très efficace : le militantisme collectif est assurément gage de performance électorale pour que le PSG atteigne, dans deux ans, au moins 25% des votes.

 

Christian Brunier, responsable de la campagne du PSG des élections fédérales

14:04 Publié dans Politique | Tags : ps, politique | Lien permanent | Commentaires (0)

08/10/2011

Miscellanées du 8 octobre 2011 :

« En octobre 2011, votez socialiste pour éviter que GENEVE ne reste en rade à Berne ! »

Manuel Tornare, plein d'humour

 

Il y a 19 ans ... Décès du leader socialiste Willy Brandt, Prix Nobel de la Paix en 1971. Il reste l'une des figures de fierté du mouvement socialiste.

 

« Pour toutes et tous sans privilèges », je vote socialiste pour le Conseil national et Liliane Maury Pasquier / Robert Cramer pour le Conseil des Etats.

 

Je signe la pétition « Le peuple suisse doit se prononcer sur l'acquisition de nouveaux avions de combat ! » : La majorité de droite du Conseil national et du Conseil des États souhaite éviter que la population ait son mot à dire sur l'achat de nouveaux avions de combat. Cette procédure est profondément anti-démocratique et indigne de la Suisse. Une augmentation des moyens à disposition de l'armée conduira à de sombres coupes budgétaires dans d'autres domaines d'intervention de l'État comme la formation, les transports publics ou la recherche.  Le corps électoral doit pouvoir participer à la définition des priorités s'agissant d'incidences financières d'une telle ampleur. En conséquence, nous exigeons que le peuple puisse se prononcer sur l'acquisition de nouveaux avions de combat.

 

La centrale solaire géante sévillane Gemasolar va être inaugurée en Andalousie. Elle produira de l'énergie, 24 heures sur 24, pour 25'000 foyers grâce à ses sels fondus chauffés à plus de 500 °C. Cette nouvelle technologie est porteuse pour l'avenir.

 

Les socialistes français-es déposent une résolution à l'Assemblée Nationale en faveur de la reconnaissance par la France d'un Etat palestinien souverain, membre à part entière de l'O.N.U. La défense des droits des peuples est une revendication historique du mouvement socialiste.

 

Sarah Palin, l'intégriste religieuse foldingue de la droite extrémiste US, annonce sa non-participation à l'élection présidentielle américaine pour « se consacrer à Dieu et à sa famille. » Ouf, pour une fois Dieu ne provoque pas des guerres et sauve la planète.

 

Heureuse initiative de la Russie, pour une fois. Elle préconise la levée du blocus contre Cuba. « Nous appelons à la levée du blocus de Cuba. L'implication dans la coopération et non l'isolement, voici la méthode qu'il faut suivre pour débloquer les conflits au 21ème siècle», a déclaré Sergueï Lavrov, le Ministre des Affaires étrangères de la Russie.

13:39 Publié dans Politique | Tags : politique | Lien permanent | Commentaires (1)

24/09/2011

Miscellanées du 24 septembre 2011 :

Une bonne nouvelle : En 1975, on ne comptait plus que 600 rhinocéros indiens. Avec des mesures de protection renforcées et davantage de sévérité contre le braconnage, on en dénombre maintenant 2'575.

 

J'écris à « Riposte laïque » : Je ne veux plus recevoir vos mails de "Riposte laïque". Vous avez malheureusement passé de la laïcité, valeur magnifique, à l'islamophobie, valeur haineuse. Je ne peux cautionner cette regrettable dérive, l'amour entre les humains étant à la base même de mes engagements.

 

Réponds à un sondage de la Tribune de Genève : La Suisse doit-elle reconnaître la Palestine ? Oui, évidemment, l'autodétermination des peuples étant un gage de liberté !

 

Je vote pour le Romand du siècle, concours organisé par « L'Illustré ». Dans une liste où l'on trouve à boire et à manger, et même Lolita Morena et Alain Morisod, je vote pour Edmond Kaiser. Cet indigné, fondateur de Terre des Hommes et de Sentinelles, s'est toujours battu pour défendre les enfants victimes de la pauvreté, de la violence et des injustices. Il mérite nos scrutins.

 

Le Parti socialiste neuchâtelois dépose 6'300 signatures en faveur des allocations familiales équitables. Bravo !

 

Venez toutes et tous à la Fête de la Rose, le 8 octobre prochain :

Fête Rose.jpg

06:49 Publié dans Tranches de vie | Tags : politique | Lien permanent | Commentaires (1)

08/09/2011

Miscellanées du 8 septembre 2011 : Liliane à la place de Micheline ?

J'envoie un sms à Liliane Maury Pasquier pour l'encourager à déposer sa candidature au Conseil fédéral helvétique. Elle possède de nombreuses qualités, a une expérience politique d'enfer et aime les gens, qualité importante pour une socialiste. Bien sûr, je me sens très proche de Pierre-Yves Maillard. Mais, vu son profil très marqué à gauche, j'ai bien peur que la droite porte son choix sur un-e socialiste insipide. Liliane a la carrure pour occuper le poste, se positionne clairement à gauche et est acceptable pour une large partie de la droite. Elle est donc la meilleure candidate du moment.

 

Xherdan Shaqiri marque trois fabuleux buts et offre une victoire à l'équipe suisse contre la Bulgarie par 3 à 1, en match qualificatif pour le prochain Euro de foot. Ce jeune Suisse, fils de réfugié, montre les bienfaits de l'intégration. Les sympathisant-e-s UDC, fans de la Nati, devraient y réfléchir et sortir de leurs schémas primaires et xénophobes.

 

2 ans de procès pour condamner enfin plusieurs anciens Ministres et Généraux de l'ancienne dictature de Bolivie. La Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l'Homme, Navi Pillay, a salué ces jugements : « Je félicite la Cour suprême bolivienne pour sa décision, qui représente un pas important dans le combat contre l'impunité. J'exhorte le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour que les victimes et leurs familles reçoivent une compensation et une réparation adéquate ».

 

Martine Aubry lance un appel aux cumulards du PS, leur demandant d'arrêter leur égoïsme en partageant les responsabilités. Je partage la vision de Martine, d'ailleurs j'avais déposé un projet de loi contre le cumul des mandats qui avait été blackboulé par la majorité du Grand Conseil genevois.

 

« Mesopinions.com » lance un sondage afin de connaître les préférences des Français-es pour les primaires socialistes aux Présidentielles. Je choisis la féminité, la force des convictions de justice sociale, la compétence, la détermination à promouvoir un développement durable et la combativité. Je vote pour Martine Aubry.

 

Relis un chapitre de « La Morale anarchiste » de Pierre Kropotkine. Je vous en offre un bout : Le bonheur de chacun est intimement lié au bonheur de tous ceux qui l'entourent. On peut avoir par hasard quelques années de bonheur relatif dans une société basée sur le malheur des autres ; mais ce bonheur est bâti sur le sable. Il ne peut pas durer ; la moindre des choses suffit pour le briser ; et il est misérablement petit en comparaison du bonheur possible dans une société d'égaux. Aussi, chaque fois que tu viseras le bien de tous, tu agiras bien. 

 

Christian Brunier, ancien député et président du PS genevois

07/09/2011

Bravo Micheline !

Micheline Calmy-Rey annonce qu'elle ne revendiquera pas un nouveau mandat au Conseil fédéral. Je suis surpris. Vu l'insistance de la presse sur son départ du gouvernement, j'étais sûr qu'elle allait rester, n'aimant pas les pressions. Elle est désormais en mesure d'occuper un poste-clé aux Nations Unies afin  de promouvoir la paix, la solidarité internationale et le développement durable.

 

Micheline a été une excellente Conseillère fédérale, dont Genève peut être fière. Elle a reconquis une place honorable pour la Suisse sur la scène internationale et relancé sa vocation d'Etat promoteur des droits humains.

 

Ayant été durant 3 ans, l'un de ses vice-présidents lorsqu'elle présidait le PS genevois, puis ayant été président de ce parti alors qu'elle était Conseillère d'Etat, j'ai été en mesure d'apprécier sa détermination, sa force de travail colossale, son intégrité et ses convictions à défendre les plus humbles de notre société.

 

Micheline Calmy-Rey a réveillé les affaires étrangères et la solidarité internationale. Elles risquent bien de se rendormir ...

04/09/2011

Les socialistes romand-e-s mobilisé-e-s contre la hausse des caisses-maladie

Les coûts de la santé ont augmenté de 1,8%. Les cotisations des caisses-maladie ont progressé parallèlement de 8,7%, tandis que les réserves financières de ces mêmes caisses s'accumulent sur le dos des assuré-e-s

 

Hier, les socialistes romand-e-s, réuni-e-s à Morges, ont crié leur indignation et adopté un Manifeste pour une santé accessible à toutes et tous. Ce programme politique accompagne naturellement le projet socialiste de créer une caisse-maladie publique, transparente et axée sur la prévention. La Présidente de la Confédération helvétique, Micheline Calmy-Rey a rappelé que la santé était « un bien public », s'élevant contre les privatisations des services publics. La candidate socialiste genevoise Christine Serdaly Morgan a plaidé pour la solidarité entre les générations et un engagement fort en faveur de nos aîné-e-s. Les PS romands favorisent l'autonomie et un accompagnement convivial des personnes âgées.

 

Dans ce monde de requins, les caisses-maladie dévalisent la population, sous le regard complice d'une grande majorité du parlement suisse, dont plusieurs de ses leaders siègent dans les conseils d'administration de ces assurances-maladie.

 

La mobilisation des socialistes pour faire front  à cette santé spéculative et à deux vitesses est réjouissante. Présenter des projets conciliant solidarité et service public en matière de santé est un moyen sûr de sortir de cette spirale folle d'augmentations des cotis d'assurances-maladie, arnaquant la population suisse.

 

Chaque section cantonale du PS a présenté aussi ses listes et ses ambitions pour les prochaines élections fédérales.

 

En tant que responsable de la campagne genevoise, j'ai rappelé les objectifs du PS genevois : gagner une majorité de gauche au sein de la délégation genevoise au Conseil national, être le premier parti de Genève, remporter trois sièges au Conseil national et maintenir le duo efficace formé de Liliane Maury-Pasquier et Robert Cramer au Conseil des Etats.

 

Pour réussir cette bonne recette politique, nous bénéficions de cinq très bons ingrédients : 1. Un programme politique innovant et des idées reflétant celles des Genevoises et des Genevois. Lors de tous les votes fédéraux d'importance, la majorité des Genevoises et des Genevois ont voté comme les socialistes. 2. Une liste de personnalités (Carlo Sommaruga, Maria Roth-Bernasconi, Manuel Tornare, Valérie Boillat, Loly Bolay, Jacques Robert, Christine Serdaly Morgan, Eric Peytremann et Françoise Joliat) compétentes et déterminées, présentes dans les associations, les syndicats, le mouvement social, bref à proximité des citoyennes et des citoyens. Cette liste est accompagnée, de plus, d'une liste de la Jeunesse socialiste, générant une dynamique prodigieuse, et d'une liste des Suissesses et des Suisses de l'étranger, montrant l'ouverture des socialistes sur le monde 3. Des alliances fortes, une gauche unie, capable de contrer l'arrogance de monde financier et de promouvoir un développement durable, équilibré et équitable. 4. Une campagne électorale forte, au cœur des quartiers, à l'écoute de la population. 5. Une bonne dose d'humour, prenant une distance saine avec le pouvoir, et prouvant que lorsque nous défendons le bonheur pour le plus grand nombre, l'amour de la vie est une condition.

 

En écoutant les responsables de chaque parti cantonal, nous avons pu nous rendre compte de la force de conviction et du volontarisme de ce Parti socialiste, si utile pour défendre les intérêts de la grande majorité de la population.

 

Et maintenant, en avant pour la victoire. Pour toutes et tous, sans privilèges !

 

Christian Brunier, responsable de la campagne des élections fédérales du PS genevois

 

 

Je questionne publiquement Micheline Calmy-Rey sur la situation en Syrie. « Micheline, pendant que nous sommes en congrès, le peuple syrien est dans la rue pour défendre les libertés et est massacré par un régime sanguinaire. Peux-tu nous dire ce qu'entreprend la Suisse pour soutenir ces mouvements démocratiques ? » La Présidente de la Confédération helvétique me répond que la Suisse proteste contre cette répression, applique toutes les mesures de pression décidées au niveau international et a rappelé son Ambassadeur.

PSS Morges sept. 2011.jpg
Photo : Demir Sönmez

23/08/2011

Une vraie (R)évolution ?

Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises au Conseil national. : « Une vraie (r)évolution ? » 

 

Lire la suite

07:09 Publié dans Politique | Tags : politique, suisse, genève | Lien permanent | Commentaires (0)

14/08/2011

Nuit blanche avec les candidat-e-s socialistes genevois-es aux élections nationales

Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises aux élections fédérales. :

« Avec qui passerais-tu une nuit blanche ? »  

Lire la suite

05/08/2011

Ton rêve pour la Suisse ?

Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises aux élections fédérales. :

 

« Ton rêve pour la Suisse ? » 

Lire la suite