29/10/2016

"Lettres à Anne"

Je dévore le bouquin « Lettres à Anne » de François Mitterrand. C’est le recueil des missives que l’ancien Président de la République française a envoyées à sa maîtresse, le grand amour de sa vie, Anne Pingeot, de 1962 à 1995. Sur près de 1’275 pages, s’écoule une vie de passion, forte en émotions exaltantes, pleine d’intérêts divers, souvent tourmentée. A travers des phrases enflammées, les mots d’amour mettent en lumière une double vie d’une personnalité écartelée entre son couple public formé avec Danielle, la militante, peut-être sa plus fidèle amie, la mère de ses premiers enfants, et celle qui le fait vibrer et qui lui offrit une fille cachée durant des années. Cœur tendre, amoureux romantique, l’élu socialiste est bien loin du politique cynique qu’il incarnait. La belle plume mitterrandienne jette sur le papier des écrits que toutes les femmes rêveraient de recevoir de leur amoureux, surtout à l’heure des tweets et des sms. Le talent littéraire de cet homme d’Etat offre encore davantage de volume à ces envois entichés. A travers ces 1'218 lettres, nous rentrons dans les coulisses de cet amour : bonheur, politique, art, envie, doute, espoir, … nous passons en revue tous les états de la vie. Indécence, d’avoir publié ces écrits secrets ? Non, juste l’envie, pour cette femme dissimulée, de partager cet amour, de prendre une place à la hauteur de cette relation intime d’une force incommensurable. Nicolas Sarkozy a jugé ce livre comme une impudeur. Qui sommes-nous pour juger la vie des autres ? Moi, j’aime cet hymne dédié à la femme, que « Tonton » a tant aimé. Les dernières lignes de son ultime courrier résument bien ce bouquin, ce récit d’une vie amoureuse : « Mon bonheur est de penser à toi et de t’aimer. Tu m’as toujours apporté plus. Tu as été ma chance de vie. Comment ne pas t’aimer davantage ? »

06/03/2015

Les femmes sont l’avenir de l’homme : Illumination du Jet d’eau pour la journée internationale de la femme …

 

La Journée internationale de la femme est l'occasion de dresser un bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays et de leur communauté.

 

 

 

En 2015, la Journée internationale de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, mettra l’accent sur la Déclaration et le Programme d’actions de Beijing, une feuille de route historique signée par 189 gouvernements, il y a 20 ans, qui établit le programme d’action pour la réalisation des droits des femmes. Bien que des progrès considérables aient été accomplis depuis, beaucoup de graves lacunes subsistent.

 

 

 

SIG a le grand plaisir de s’associer à cet événement et illuminera pour l'occasion le Jet d’eau en rose, le dimanche 8 mars 2015, à la tombée de la nuit !

 

07:02 Publié dans Femmes | Lien permanent | Commentaires (1)

18/01/2013

Où sont les filles ?

Quand tu te promènes dans les rues en Inde, tu ne vois que des petits mecs. Les petites filles sont une denrée rare. La dot en est responsable. Avoir une fille coûte cher. Les traditions archaïques obligent la famille de la mariée à amener, dans la gerbe de la noce, une dot importante, souvent dévastatrice financièrement. Pour éviter cette situation, de plus en plus, des femmes procèdent à des échographies. Dès qu’une fille apparaît, l’avortement devient trop souvent une solution. Ces 10 dernières années, ce type de tests radiographiques ont augmenté de 80% dans ce pays.

 

Ce système de dot est pourtant prohibé par la loi indienne. La tradition, très pesante sur le fonctionnement humain de cette grande nation, oblige que de nombreux cadeaux et de grosses sommes d’argent accompagnent la jeune mariée. Un proverbe hindi illustre cette dérive : «  Elever une fille, c’est comme arroser le jardin de son voisin. »L’avortement sélectif devient la solution d’éviter cet appauvrissement économique.

 

Cette masculinisation de la société indienne est inquiétante pour l’avenir de la plus grande démocratie du monde. Cette pénurie de filles déséquilibre totalement les rapports humains et crée de grandes frustrations. Trouver une femme devient difficile, dans ce pays où, de surcroît, 80% des unions sont forcées ou arrangées.

 

Selon un rapport de l’Organisation de Nations unies, déjà près de 100 millions de naissances de filles auraient été avortées, sans raison médicale, dans toute l’Asie, essentiellement en Chine populaire et en Inde. Dans le pays de Gandhi, 5 millions d’avortements de fœtus féminins y sont pratiqués chaque année.

 

Comment construire une société harmonieuse à l’avenir avec un tel déséquilibre des sexes ? L’Inde se trouve devant un sacré problème. Seule la remise en cause de ces traditions moyenâgeuses sortira l’Inde de ce bourbier.

17:59 Publié dans Femmes | Lien permanent | Commentaires (0)

08/07/2008

L’excision est un acte de torture !

Des parents somaliens et musulmans ont été condamnés, en Suisse, pour avoir fait exciser leur fillette de 2 ans par un médecin de passage en Helvétie. Tant mieux ! Cette condamnation est bien la moindre des choses. Reste à savoir ce qu’ont foutu les travailleurs sociaux qui ont suivi cette famille et fermé leurs yeux au nom d’une odieuse et fausse liberté de religion, bien éloignée des droits élémentaires de l’enfant et de la philosophie coranique. Ces parents tortionnaires ont été déclarés coupables grâce à la législation punissant les lésions corporelles graves.

Il serait temps d’inscrire clairement, dans les lois helvétiques, l’interdiction des mutilations génitales comme le demande la socialiste Maria Roth-Bernasconi au niveau fédéral et comme nous l’avons recommandé au niveau cantonal genevois.

excision2.jpg
L’excision est un acte de torture et de souffrance incommensurable …

 

 

21:32 Publié dans Femmes | Tags : excision, torture | Lien permanent | Commentaires (5)