Energie positive - Page 3

  • Carpe diem du 27 mars 2019 … Réussir sa vie plutôt que réussir dans la vie

    Depuis l’enfance, beaucoup subissent la pression de réussir dans la vie. Il faut être performant à l’école, si possible foncer vers l’Université ; obtenir un job bien payé ; devenir un cadre brillant et efficient ; posséder une belle maison, et certainement une bagnole allant bien avec ; se marier et avoir des enfants ; … Stop !!!!!!!! Rien à foutre ! Réussir dans la vie peut certes contribuer à réussir ta vie, mais s’avère souvent une pression sociale insoutenable. L’important, la seule chose essentielle, n’est pas de réussir dans sa vie, mais de réussir ta vie ! Réussir sa vie n’est pas basé sur l’accumulation matérielle ou sur le prestige. Simplement sur l’addition des plaisirs, sur l’inventaire des petits bonheurs. Il faut profiter de la vie, abuser de ses plaisirs, engranger de la joie, vivre sereinement, rechercher la plénitude pour se sentir bien et générer de bons sentiments envers les autres.

    Je partage la vision du philosophe et poète Ralph Waldo Emerson : « Rire souvent et beaucoup, gagner le respect des gens intelligents et l’affection des enfants, savoir qu’un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C’est cela réussir sa vie. »

  • Modifions nos horaires pour freiner les bouchons

    La plupart des villes sont congestionnées par les bouchons de voitures. Certains préconisent, comme solution, la construction de nouvelles routes. Ce soi-disant « remède » n’est pas toujours facile à implanter, vu la rareté des terres, la densification déjà forte et la génération, par ce type d’ouvrages, de nuisances (bruit, pollution, …). D’autres moyens d’actions sont possibles, bien plus humains et écologiques. Le delta de circulation entre les jours les plus et les moins fréquentés, sur les routes au cœur des cités, se situe souvent entre 7 à 15%. La plupart des entreprises ont établis des horaires assez similaires. Parfois pour de bonnes raisons (par ex : ouvertures des établissements au public), souvent par habitude. Si l’arrivée des employé-e-s qui le peuvent et le veulent était légèrement décalée, la fluidité sur les routes pourrait être atteinte, ou du moins améliorée. Plusieurs tâches professionnelles peuvent être effectuées à n’importe quel moment. Pourquoi vouloir absolument les coincer dans une tranche horaire très rigide. Couplé à la liberté de travailler ailleurs qu’au bureau, les outils informatiques étant très portables, cet horaire plus libre diminue les déplacements et la pollution et offre, aux collaboratrices et collaborateurs, le choix de travailler quand, où et comment ils le veulent. Cette flexibilisation, acceptée par toutes les parties, est un moyen, pour chaque collaborateur-trice, de bien équilibrer sa vie professionnelle avec sa vie privée. Cheffe et chef d’entreprises, offrons cette liberté bonne pour le social et l’environnement. Grâce à cette gestion à la confiance, vous recevrez de la confiance en retour et de la motivation garante d’un meilleur engagement. Libérons les horaires pour libérer les routes et la vie des collaborateur-trice-s des entreprises.

  • Carpe diem du 23 mars 2019 ... Le rire partagé pour réussir sa vie de couple

    « Un rire partagé est un indicateur important de l’attraction romantique », déclare Jeffrey Hall, Chercheur à l’Université du Kansas. Il a étudié 15'000 personnes, durant 30 piges. Pour ce scientifique, le constat est clair : Partager le même sens de l’humour est le doping du bonheur au sein d’un couple. Avoir de l’humour est attirant. Mais, avoir le même sens de l’humour est encore plus important pour la réussite d’une union. Le partage du rire cimente le couple, développe l’harmonie entre les deux êtres et assure sa durabilité. « Il ne s’agit pas d’être un grand comique, mais de rire du quotidien, ensemble, que ce soit en regardant « Les Simpson », en répétant les bons mots des enfants, en lisant le « New Yorker » ou en s’amusant de l’absurdité de la vie. Le plus important, c’est de le faire à deux », nous conseille Jeffrey Hall. Un bémol à respecter à la lettre : Ne jamais rire aux dépens de l’autre. L’attitude enjouée, de l’un vers l’autre, est un élément crucial pour établir une sécurité relationnelle. Ne pas se prendre la tête ensemble rend le quotidien léger. Selon cet expert, se marrer ensemble chroniquement augure une relation agréable et remplie de bonne humeur. Cette hilarité commune est le terreau de l’épanouissement des amoureux. Plus un être rit des blagues de l’autre, plus l’intérêt mutuel augmente.

  • Carpe diem du 21 mars 2019 … Pour un « Green New Deal » d’ampleur planétaire

    Face aux délires climatiques, la députée américaine, Alexandria Ocasio-Cortez, réclame un « Green New Deal ». A l’image du « New Deal » de Franklin Roosevelt qui, dans les années 1930, avait été un immense électrochoc pour bouleverser, très rapidement, le monde économique de l’époque, totalement en crise, la jeune élue démocrate appelle au sursaut environnemental pour transformer l’état de notre planète, au bord du suicide. Une mobilisation générale en faveur de l’environnement, de notre maison commune.

    Lire la suite

  • Greta Thunberg, apôtre de la planète

    Greta Thunberg à 16 ans secoue les consciences pour tenter de sauver notre planète, en lançant sa grève scolaire pour le climat. Elle attire l’attention pour que les politiques passent des slogans à l’action afin de sauvegarder notre environnement et de rendre les clés, d’une planète assainie, aux générations suivantes. Avec des mots simples, elle tape juste. Elle sait vulgariser et parle vrai, avec une authenticité hors du commun. Cette petite bonne-femme, au charisme incommensurable, alerte l’opinion publique et met nos générations en face de nos responsabilités.

    Lire la suite