27/07/2011

Non Hani Ramadan, la religion musulmane ne limite pas le plaisir …

Hani Ramadan, Directeur du Centre islamique de Genève, écrit sur son blog : « Notre ego aime le désir et la passion. Sans frein, livré à ses pulsions et ses instincts, il nous entraîne vers l'animalité, vers des plaisirs qui une fois assouvis réclament d'autres plaisirs. Une insatisfaction perpétuelle que perpétuent les sociétés de consommation. Pour éviter cette dérive, il n'existe qu'une seule voie : lui imposer les limites que nous dicte la loi divine. Nous écarter de ce qui est illicite, et éviter les excès. Refuser cette prétendue libération des mœurs qui fait de la femme un objet, et retrouver notre liberté par la pleine maîtrise de nous-mêmes. »

 

En voulant limiter nos plaisirs, Hani Ramadan renie les origines de la religion musulmane.

Lire la suite