écologie

  • Miscellanées du 13 novembre 2011

     

    « Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent

    à vivre en obéissant à la pensée d'autrui. »

    Steve Jobs

    Journée internationale de la gentillesse.

     

    Claude Allègre, l'anti-écolo primaire, menace : « Il y a un changement climatique, il y en a eu depuis toujours. Eh bien, on s'adaptera. S'il faut se promener en caleçon, on se promènera en caleçon. » Allègre en calbar, le réchauffement climatique est vraiment catastrophique !

     

    « Avec un programme aussi flou et mou, où il y a des tas de loups et des tas de trous, la France va dans les choux. » C'est ainsi que Marc-Philippe Daubresse, vedette de l'UMP, commente le programme socialiste français. L'UMP était déjà en rade en politique. Mais, en poésie, je ne te dis pas ... Il ne faut pas poèter plus haut que son ... !

     

    Daniel Ortega et le Front sandiniste remportent facilement les élections au Nicaragua. Il faut dire que leur bilan est excellent. En cinq ans, ce gouvernement socialiste a augmenté sensiblement la qualité de vie du peuple nicaraguayen. A titre d'exemple, l'analphabétisme a diminué de 32% à 4% de la population, durant cette période.

     

    La dictature syrienne poursuivant la répression contre son peuple, la Ligue arabe décide de suspendre ce pays de cette organisation. La Ligue fait preuve d'un bel exemple d'humanisme.

     

    Cosigne une missive au Président de la France : A l'attention de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République. La rédaction de l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", qui présentait une "Une" revisitée, titrée "Charia Hebdo", vient d'être l'objet d'un attentat. Un cocktail Molotov a incendié sa rédaction. De telles attaques contre un organe de presse reconnu, et quels que soient les auteurs, est absolument inadmissible dans une démocratie. Si à une époque trouble de notre Histoire, certains brûlaient les livres, d'autres aujourd'hui, animés des mêmes intentions hégémoniques, incendient le cœur même des organes de presse. De telles méthodes laissent à réfléchir sur l'obscurantisme qui commence à gangréner notre pays. Aussi, nous nous devons de soutenir totalement les journalistes de CHARLIE HEBDO, et alerter la Présidence de la République sur ces faits d'une extrême gravité. Les signataires, outre leur soutien à CH, exigent de la part des pouvoirs publics que les coupables soient identifiés, jugés et condamnés, et que pareils faits soient sévèrement réprimés.

  • Déménagement des citernes de Vernier : une série de longs épisodes !

    Pour améliorer la sécurité et la qualité de vie de ses habitant-e-s, les Autorités de Vernier encouragent le déménagement des citernes des pétroliers de leur territoire. Cette belle ambition n'est malheureusement pas nouvelle, je retrouve un article de juin 1992 que j'avais publié dans le journal « L'Orpailleur » :

     

    Après la nuit du kérosène : Vernier ne doit plus être la poubelle du canton ! Le 25 janvier 1992, alors que le soleil se couchait, 500'000 litres de kérosène s'échappaient d'une citerne à Vernier. On évitait de peu une désastreuse catastrophe. Aujourd'hui, le Parti du Travail riposte en dénonçant certains faits : alarme intentionnellement mise hors-service, pompes aspirantes de carburant pas mises en place, négligences multiples. Le PDT verniolan las de « vivre sur une poudrière » accuse : « La vie du millier d'habitants du secteur prime sur la présence de ces réservoirs ... Aucune garantie n'existe que ce genre d'accidents ne se reproduira plus jamais ! » Le Parti du Travail exige le déplacement des réserves pétrolières dans un site inhabité et la mise en place d'une sécurité digne de ce nom. Certains taxeront cette proposition d'utopiste. Pourtant déjà plusieurs villes ont réalisé une telle démarche. Il suffit d'un peu de courage et de dynamisme politique. Ce déménagement provoquerait une lourde perte financière pour notre commune. Faux ! Le revenu de telles installations est moindre. La langue de bois de l'ancien chef des finances communales, M. François Satin, illustre cette réalité. A une question d'un Conseiller municipal, M.Satin répondait que les pétroliers rapportaient à Vernier entre 0 et cent millions de francs. Sans commentaire. Envahie par les nuisances, aussi nombreuses que diverses, il est peut-être temps que notre commune cesse d'être la poubelle du canton. »

  • Lettre ouverte à Mattel …

    Pour participer à la protection des forêts indonésiennes, j'écris à Robert Eckert, PDG de la société Mattel, pour lui demander de cesser d'emballer ses jouets en sacrifiant les forêts :

     

    Cher Robert Eckert,

     

    Les emballages que vous utilisez pour conditionner certains produits, comme les poupées Barbie, sont souvent issus de la destruction des forêts d'Indonésie. Or comme vous le savez, la déforestation accélère les changements climatiques et, en Indonésie, elle ravage l'habitat de certaines espèces en danger critique d'extinction, comme le tigre de Sumatra, représente une menace pour les orangs-outans et les éléphants endémiques et entraîne de nombreux conflits sociaux avec les communautés locales.

     

    Mattel utilise des emballages de l'entreprise Asia Pulp and Paper (APP), filiale du groupe Sinar Mas, tristement célèbre pour son impact destructeur sur la forêt indonésienne.

     

    Ainsi, en utilisant le papier d'Asia Pulp and Paper, votre entreprise - mais aussi les fabricants d'emballages et les imprimeurs auprès desquels vous vous fournissez -contribuent à la destruction des forêts tropicales indonésiennes. En effet, APP (la branche papier du géant Sinar Mas), persiste à utiliser du bois issu des forêts indonésiennes pour fabriquer certains produits, et notamment des emballages dont la durée de vie est dérisoire. Et ce malgré les conséquences sur la faune,  les changements climatiques et les populations qui tirent leurs moyens de subsistance des forêts.

     

    En tant que premier fabricant de jouets au monde, Mattel doit assumer des responsabilités à la hauteur de son statut et mettre un terme, sans délai, à l'utilisation de produits papier - y compris d'emballages - provenant d'APP et de toute entreprise affiliée ou apparentée. Afin de garantir que vos emballages n'impliquent aucune déforestation, cette initiative doit être étendue à tous vos fournisseurs directs ou indirects, ainsi qu'aux produits fabriqués pour Mattel par des entreprises tiers.

     

    Ces mesures devront rester en vigueur tant qu'APP n'aura pas concrétisé l'engagement suivant : exclure de la fabrication de ses produits pâte à papier, tout bois issu de la déforestation.

     

    Mattel devrait montrer l'exemple à suivre en matière d'utilisation de produits forestiers durables. À cette fin, vous devriez immédiatement adopter une nouvelle politique d'approvisionnement pour tous vos produits papier (emballages y compris) et veiller à ce que les processus de fabrication des produits Mattel ne soient pas synonymes de destruction de l'environnement.

     

    Aussi, je vous demande de prendre des mesures dès aujourd'hui pour assainir votre chaîne d'approvisionnement et cesser d'emballer vos jouets en sacrifiant les forêts.

     

    En vous remerciant de l'attention que vous porterez à l'avenir de notre planète, je vous adresse, Cher Monsieur, mes meilleures salutations.

     

    Christian Brunier, anc. député, Genève / Suisse

     

  • De Rosnay plaide pour la combinaison des énergies

    Une série de petits matins, plutôt que le Grand soir ...

     

    J'assiste, passionné, à une conférence du scientifique et futurologue Joël de Rosnay. Il plaide pour la sortie du nucléaire. Raisonnablement, il prévoit sa planification sur 20 ans. Mais, si la volonté politique est présente, ce rythme peut être plus rapide.

     

    Pour y arriver, il propose une combinaison systémique des énergies renouvelables, des économies d'énergies et de l'efficience énergétique, catalysée par un réseau intelligent (Smartgrid).

     

    Il évoque avec conviction la 3ème génération des biocarburants, composée de cyanobactéries, des micro-algues photosynthétiques. Ces nouveaux biocarburants ne puisent plus dans les potentiels alimentaires. De surcroît, les cyanobactéries absorbent le CO2 et désalinisent l'eau de mer.

     

    Le vaporéformage à partir des énergies renouvelables pour créer de l'hydrogène est une piste prometteuse, notamment, de stockage des énergies renouvelables. La valorisation des déchets représente aussi un potentiel gigantesque d'énergies nouvelles.

     

    Pour lui, nous devons arrêter de bouffer le capital terrestre. La gestion responsable doit être basée sur la consommation des « intérêts » produits par la planète et le réinvestissement dans l'éco-capital. La croissance à tout prix est nuisible. Ce tribun soutient l'accroissement de la capacité d'autorégulation pour mener un développement soutenable.

     

    Joël de Rosnay a toujours un coup d'avance. Il est un grand visionnaire, tout en gardant les pieds sur terre, et en veillant à agir avec pragmatisme, en avançant par accumulation de petites réussites. Je suis, de plus en plus, en accord avec cette stratégie. J'ai fréquemment rêvé du Grand soir. En regardant l'histoire de l'humanité, on se rend vite compte qu'une série de petits matins apportent davantage de fruits.

    DeRosnay.jpg

     

  • Oui à la mobilité douce

    « Apprenons à nous-mêmes et aux autres

    que la politique peut être aussi l’art de l’impossible,

    c’est-à-dire l’art de nous rendre meilleurs,

    nous et le monde. »

    Vaclav Havel

     

    Attendant longuement aux feux d’un passage piétons, je souscris aux protestations relayées par cet autocollant figurant sur le poteau d’à côté :

    Mobilité douce.JPG