19/03/2012

Tuerie à Toulouse : Touche pas à mon pote !

« On est toujours l'étranger de quelqu'un. Apprendre à vivre ensemble, c'est cela lutter contre le racisme », dixit Tahr Ben Jelloun. 

 

Ce matin, un fou a tiré dans la cour d'une école juive de Toulouse, tuant des enfants. Il avait assassiné, ces derniers jours, des Français d'origines maghrébine et antillaise.

 

Les valeurs de la République « Egalité, Fraternité et Liberté » doivent être levées comme étendard contre le racisme.

 

Certains politiques ont banalisé la haine durant la campagne des élections présidentielles, dressant les citoyen-ne-s les uns contre les autres. L'unité du peuple français, berceau de la Déclaration universelle des droits de l'homme, doit barrer la route à ces idéaux communautarismes ne menant qu'à la division et au mépris.

 

En cette journée de peine terrible, croyons à la richesse de la diversité et non au rejet des autres.

 

Christian Brunier, anc. Président du PS genevois

1338879326.jpg

28/08/2011

I have a dream

Il y a 48 ans, jour pour jour, Martin Luther King prononçait son discours mythique « I have a dream » (Je fais un rêve), l'une des plus belles déclarations antiracistes de l'histoire de l'humanité. Extrait : (...) Je rêve qu'un jour, sur les collines rousses de la Géorgie, les fils d'anciens esclaves et les fils d'anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je rêve qu'un jour, même l'État du Mississippi, un État où l'injustice et l'oppression créent une chaleur étouffante, sera transformé en une oasis de liberté et de justice. Je rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je rêve aujourd'hui ! Je rêve qu'un jour, dans l'Alabama, avec ses abominables racistes, avec son gouverneur qui n'a aux lèvres que les mots d'"opposition" aux lois fédérales et d'"annulation" de ces lois, que là même en Alabama un jour les petits garçons noirs et les petites filles noires avec les petits garçons blancs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme sœurs et frères. Je rêve aujourd'hui (...)

10:15 Publié dans Solidarité | Tags : antiracisme | Lien permanent | Commentaires (0)

23/08/2010

Les droits humains sont aussi pour les Roms

Les Roms sont chassés de partout. On les rend responsables de tous les maux rencontrés par les populations européennes. Nicolas Sarkozy les stigmatise, assimilant les Roms à l’insécurité. Belle excuse pour un homme incapable de résoudre ce problème, monté en épingles par lui-même à des fins électorales perverses. Bon moyen pour détourner les regards de la presse sur ses affaires nauséabondes.

 

Les grands problèmes d’insécurité existent et il faut les combattre avec détermination, mais sans les exagérer et en les traitant dans leur complexité.

 

La grande majorité des Roms sont des gens  honnêtes, dérangeant les bien-pensants par leur mode de vie itinérant et atypique. Certains peuvent certes déranger, tendant la main pour obtenir une pièce, lavant avec insistance un pare-brise ou organisant les jeux dans la rue. Ces actions sont parfois chiantes. Mais, on est  bien loin des grands problèmes de sécurité. Les expulser ne baisse pas les trafics, les agressions, les viols, les meurtres ou le blanchiment d’argent sale.

 

Par contre, une bonne partie des Roms sont pauvres, persécutés et méprisés. L’extrême-droite italienne, la Ligue du Nord en tête, sacralise aujourd’hui les thèses sarkozyennes. Quelle honte pour le Président du pays créateur de la Charte des droits de l’homme.

roms.jpg
Les Roms doivent pouvoir bénéficier des droits humains

 

19/10/2009

La vie, une belle palette de couleurs !

Vive la Suisse multicolore !

 

Aimant la vie, aimant les gens, je signe l’appel des Moutons de garde :

Parce que le monde n'est ni tout blanc ni tout noir ;

Parce que chacun-e doit pouvoir s'exprimer dans le respect de l'autre ;

Parce qu'aucune solution ne trouve ses racines dans la haine ou le rejet de l'autre et de ses différences ;

Nous, habitantes et habitants de Suisse, appelons les partis politiques, les lobbies et les médias du pays à refuser et condamner sans relâche toute démarche attisant la haine, la peur, le racisme ou la xénophobie.

 

A vous de signer :

http://www.moutonsdegarde.ch/mdg/view.php?p=3&lang=fr

Moutons.jpg

Fort comme un rock !

En 1956, Asa Carter, Secrétaire du Concile des Citoyens blancs de l’Alabama du Nord condamnait publiquement le rock en vomissant : « Le rock est encouragé comme moyen de rabaisser l’homme blanc au niveau du Noir. Il est sexuel, immoral, et constitue le meilleur moyen de réunir les membres des deux races. » C’est pour ça que j’aime le rock. Parce qu’il unit toutes les couleurs, tous les humains, qu’il est sexuel et qu’il est immoral.