16/03/2011

Lacan, comme thérapie

Au « Chat Noir », à Carouge, nous avons applaudi Cloé Lacan. Chanteuse et accordéoniste, née en Roumanie, elle a débuté sa carrière dans les couloirs du métro parisien.

 

Avant d'attaquer une carrière solo, elle fit partie du groupe « La Crevette d'Acier ». Une overdose d'énergie, du talent à revendre et une tonne d'humour positionnent cette artiste parmi les révélations de la chanson française.

 

Son spectacle s'intitule « Plaisirs Solitaires », qu'elle partage généreusement avec son public. Tout un programme !

 

Et Giedré ...

 

Vue et entendue aussi au « Chat noir », Giedré. Une midinette jouant à la petite fille innocente, mais chantant de grosses cochonneries.

 

Reine de la chanson paillarde et jouant avec la vulgarité avec un visage d'ange, elle évoque la prostitution, la sodomie, le préservatif ou la fellation. Elle se moque, avec dérision, des handicapés, des gosses, de son mec bavant en dormant, des nains ou des vieux.

 

Elle revendique le droit de pisser debout et s'interroge pour savoir si les manchots bénéficient des réductions lorsqu'ils n'achètent qu'un seul gant. Un peu simple parfois, mais toujours décalée, drôle et tellement surprenante.

21:14 Publié dans Culture | Tags : cloé lacan, chanson | Lien permanent | Commentaires (0)