02/08/2011

Miscellanées du 2 août 2011

« Les droits de l'homme et les droits civiques universels

ne seront respectés qu'à une condition.

Il faudra que l'homme se rende compte qu'il est responsable pour le monde entier.

Vaclav Havel

 

Après la Bolivie, en 2009, le Pérou est le second pays d'Amérique du Sud à interdire l'utilisation d'animaux exotiques dans les cirques. Cette importante décision a été prise suite à la publication d'une étude sur la souffrance des animaux de cirques et en collaboration avec les associations de défense de la protection animale. Espérons que les autres nations, dont la Suisse, suivront ces exemples de respect des droits des animaux.

 

Le Président socialiste de la Bolivie, Evo Morales, s'est félicité que l'eau devienne, au sein des Nations Unies, un droit fondamental. « Si l'eau est un droit fondamental de l'humain, elle ne devrait plus relever du commerce privé. L'eau est un service public devant être épargné par la concurrence. Les multinationales ne doivent pas demander aux Etats de privatiser l'eau pour leur seul profit. », a-t-il ajouté. Il a insisté sur le fait que le réchauffement climatique était le principal ennemi de l'eau. Il a appelé à des programmes publics et des investissements supplémentaires afin que les Etas puissent garantir cette ressource naturelle. Malgré ses maigres moyens financiers, la Bolivie a établi des programmes prioritaires dans ce domaine.

 

Les démocrates syriens manifestent pour leurs libertés. Bachar al-Assad les réprime violemment. Ses milices tirent dans la foule. Depuis le début de la contestation à mi-mars, la répression a tué quelque 2'000 personnes. Il faudra juger al-Assad pour crime contre l'humanité et actes de torture. La justice doit triompher !

bachar-el-assad-dessin-presse.jpg

18:22 Publié dans Tranches de vie | Tags : syrie, animaux, eau | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2008

Inauguration du réservoir de Choully

Je joue un peu de musique à l’occasion de l’inauguration du réservoir de Choully. Ce réservoir permet d’augmenter significativement la capacité de réserve d’eau potable de Genève et de la France voisine. Le projet est une illustration de la réussite des relations transfrontalières qui se développent aujourd’hui au niveau franco-valdo-genevois. D’ailleurs, le Consul de France à Genève participe à cette inauguration avec le Conseiller d’Etat Robert Cramer.

Ce projet a duré près d’une vingtaine d’années, illustrant les lenteurs genevoises lorsque l’on veut entreprendre. Rien que pour acheter la parcelle et convaincre le voisinage de l’utilité d’un tel ouvrage, il a fallu 10 ans.

Ce réservoir permet à Genève d’avoir un volume d’eau suffisant pour assurer une distribution d’eau sécurisée et d’une qualité remarquable, à un prix dérisoire notamment par rapport aux prix des eaux en bouteilles.

58.jpg

13:50 Publié dans Ecologie | Tags : eau, genève, réservoir | Lien permanent | Commentaires (0)