liberté

  • Le droit de manifester est inaliénable

    L’article 7 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen énonce clairement : « Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la vole de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s'assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. »

     

    Le 11 mars, le peuple de Genève votera sur une loi limitant drastiquement le droit de manifestations sur le domaine public.

     

    On ne peut pas applaudir les manifs du Printemps arabe, les rassemblements en Birmanie, l’occupation de Tien an men à Pékin ou les protestations contre l’autocratie en Russie, et, dans le même temps, introduire un régime de prohibition d’un droit démocratique inaliénable  à Genève, en utilisant scandaleusement les tristes casses durant G8. Il faut se rappeler que ces salopards de casseurs avaient agi en dehors de la manifestation contre les délires des milieux financiers et n’avaient rien à voir avec les 100000 indignés ayant défilé pacifiquement.

     

    Tout démocrate doit s’opposer à la modification de la loi sur les manifestations, restreignant dangereusement un droit suprême

     

    Christian Brunier, ancien député PS

  • Mur d’insultes …

    Sur mon blog, je condamne le mur qui enferme le peuple palestinien et aussi le peuple israélien. Dans le même texte, je plaide pour la paix entre ces deux peuples.

     

    Sous le pseudo « Corto », un anonyme tente de me donner une leçon : « Cher Monsieur, vous avez dû vous égarer, Ramalah est à 100 km de la route Jérusalem-Tel-Aviv, vous avez dû confondre Ramalah et Ramlah, qui lui borde bien la route citée, néanmoins Ramlah n'est pas entourée de barrières comme vous le dites !!!! »

     

    L'encyclopédie Wikipédia vient à mon aide : Ramallah est la capitale administrative provisoire de l'Autorité palestinienne, située dans la zone de collines du centre de la Cisjordanie à environ 15 km au nord de Jérusalem. L'altitude moyenne de la ville est de 900 mètres. (...)

     

    « Corto » insiste, toujours avec beaucoup de mesure : « Il est impossible de voir Ramalah depuis la route Jérusalem - Tel-Aviv, car cette route passe dans le creux des vallons dont les versants nord sont également en territoires israéliens, de plus tout au long de cette route il n'y a aucune barrière comme vous le prétendez, vous auriez parlé de la route Jérusalem - Jéricho d'accord, sur cette route vous auriez pu vous arracher les tripes, car il y a bien 10 km de route avec vue sur les murs de la barrière, mais sur la route qui mène à Tel-Aviv, tout faux, ni Ramala, ni barrières !!! Si vous faite la politique comme vous commentez vos ballades, c'est pas demain, mais vous trouverez certainement une place auprès des propagandistes du Fatah ! »

     

    Un autre grand courageux anonyme m'insulte sous l'appellation Platon (le philosophe grec méritait mieux) : « Débile je connais beaucoup mieux Jérusalem que ce pseudo touriste et qui fait la part trop belle à la vielle partie arabe de Jérusalem...rien d'étonnant sous le soleil ..!!. Comme parti pris de ces Européens et notamment ces Suisses qui ont brillé comme chacun le sait... par leur courage et leur couardise en 1939...en se voilant la face.... »

     

    Je rappelle juste à ce monsieur que mes grands-parents ont été assassinés par les Nazis et que les conflits commencent généralement par le non-respect des idées des autres. Le ton du message de cet individu est un tissu de haine, inconvenable sur les blogs qui devraient être des outils de défense des libertés.

     

    A son tour, le fameux « Corto » devient menaçant et très malhonnête : « C'est bon, vous avez vérifié sur une carte et vous censurer mon commentaire ? Je vais vous soignez, il y a plein d'autre blog TDG, ne vous en faite pas, carpe diem engagé et resté antisémite ! Ramlah est une ville israélienne en Israël, les barrières, vous les avez imaginées comme un gros porc que vous êtes ! »

     

    Et mon bonhomme, il faut vérifier. Votre premier message est publié sur mon blog. Le second ne le sera pas, les blogs ne devant pas être promoteurs d'insultes. Concernant les barrières que j'ai « imaginées », les voici photographiées depuis mon taxi :

    mur Rammalah.jpg
  • Miscellanées du 13 novembre 2011

     

    « Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent

    à vivre en obéissant à la pensée d'autrui. »

    Steve Jobs

    Journée internationale de la gentillesse.

     

    Claude Allègre, l'anti-écolo primaire, menace : « Il y a un changement climatique, il y en a eu depuis toujours. Eh bien, on s'adaptera. S'il faut se promener en caleçon, on se promènera en caleçon. » Allègre en calbar, le réchauffement climatique est vraiment catastrophique !

     

    « Avec un programme aussi flou et mou, où il y a des tas de loups et des tas de trous, la France va dans les choux. » C'est ainsi que Marc-Philippe Daubresse, vedette de l'UMP, commente le programme socialiste français. L'UMP était déjà en rade en politique. Mais, en poésie, je ne te dis pas ... Il ne faut pas poèter plus haut que son ... !

     

    Daniel Ortega et le Front sandiniste remportent facilement les élections au Nicaragua. Il faut dire que leur bilan est excellent. En cinq ans, ce gouvernement socialiste a augmenté sensiblement la qualité de vie du peuple nicaraguayen. A titre d'exemple, l'analphabétisme a diminué de 32% à 4% de la population, durant cette période.

     

    La dictature syrienne poursuivant la répression contre son peuple, la Ligue arabe décide de suspendre ce pays de cette organisation. La Ligue fait preuve d'un bel exemple d'humanisme.

     

    Cosigne une missive au Président de la France : A l'attention de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République. La rédaction de l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", qui présentait une "Une" revisitée, titrée "Charia Hebdo", vient d'être l'objet d'un attentat. Un cocktail Molotov a incendié sa rédaction. De telles attaques contre un organe de presse reconnu, et quels que soient les auteurs, est absolument inadmissible dans une démocratie. Si à une époque trouble de notre Histoire, certains brûlaient les livres, d'autres aujourd'hui, animés des mêmes intentions hégémoniques, incendient le cœur même des organes de presse. De telles méthodes laissent à réfléchir sur l'obscurantisme qui commence à gangréner notre pays. Aussi, nous nous devons de soutenir totalement les journalistes de CHARLIE HEBDO, et alerter la Présidence de la République sur ces faits d'une extrême gravité. Les signataires, outre leur soutien à CH, exigent de la part des pouvoirs publics que les coupables soient identifiés, jugés et condamnés, et que pareils faits soient sévèrement réprimés.

  • La liberté part en fumée ...

    Le magazine « Charlie Hebdo » s’apprête à sortir un numéro provocateur et critique sur la montée de l’intégrisme islamique. Ce matin, les locaux du journal humoristique sont en feu. La liberté part en fumée.

    Pourtant, la Sourate 2, Verset 256, du Coran dit clairement : « Nulle contrainte en religion ! » Les fondamentalistes extrémistes devraient se souvenir qu’à l’origine la religion musulmane était la plus ouverte et tolérante des croyances.

  • Pour la liberté en Syrie !

    Salut les ami-e-s,

    Pour soutenir nos ami-e-s syrien-ne-s se battant pour la liberté ;

    Pour lutter contre la dictature syrienne qui massacre odieusement son peuple ;

    Pour protester contre l'arrestation de manifestants se battant pour la démocratie par la police genevoise ;

    Nous vous invitons à protester contre le régime terrifiant sytrien, le dimanche 9 octobre 2011, à 14 heures, devant le Consulat de Syrie à Genève, Cité des droits humains, 72, rue de Lausanne.

    Les deux Conseiller-ère-s aux Etats de Genève, Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer, seront présents pour soutenir le vent de liberté des Révolutions arabes.

    Venez nombreuses et nombreux !