19/01/2012

Le droit de manifester est inaliénable

L’article 7 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen énonce clairement : « Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la vole de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s'assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. »

 

Le 11 mars, le peuple de Genève votera sur une loi limitant drastiquement le droit de manifestations sur le domaine public.

 

On ne peut pas applaudir les manifs du Printemps arabe, les rassemblements en Birmanie, l’occupation de Tien an men à Pékin ou les protestations contre l’autocratie en Russie, et, dans le même temps, introduire un régime de prohibition d’un droit démocratique inaliénable  à Genève, en utilisant scandaleusement les tristes casses durant G8. Il faut se rappeler que ces salopards de casseurs avaient agi en dehors de la manifestation contre les délires des milieux financiers et n’avaient rien à voir avec les 100000 indignés ayant défilé pacifiquement.

 

Tout démocrate doit s’opposer à la modification de la loi sur les manifestations, restreignant dangereusement un droit suprême

 

Christian Brunier, ancien député PS

21:38 Publié dans Liberté | Tags : liberté, manifester, manif | Lien permanent | Commentaires (1)

08/08/2011

La liberté est belle. Défendons-la !

C'est avec une grande satisfaction que le comité référendaire contre la nouvelle loi genevoise sur les manifestations a déposé son référendum muni de plus de 10'000 signatures. Au lieu de viser les auteurs de débordements, la nouvelle loi punit les organisateurs des manifestations, même si on ne peut leur reprocher aucune faute. Cette loi est une grave violation de la liberté de manifester. Va-t-on sanctionner tout un club de foot, lorsque quelques supporters se transforment en casseurs ? Peut-on se réjouir des manifestations dans le monde arabe et prohiber celles se déroulant chez nous ? Une telle loi serait une invitation à l'infiltration des manifs par des groupes extrémistes violents voulant discréditer la démocratie. Manifester est l'un des droits inhérent à la liberté d'expression. Nous ne pouvons pas le bafouer.

 

En Arabie aussi ...

 

Le régime totalitaire d'Arabie saoudite prépare une loi soi-disant « antiterroriste » pour étouffer toute forme d'opposition. Ces nouvelles dispositions prévoient notamment la détention prolongée sans procès et l'utilisation accrue de la peine capitale.

17:37 Publié dans Liberté | Tags : liberté, manifester | Lien permanent | Commentaires (0)