08/03/2011

Rien à déclarer

« Le Figaro », le canard des bien-pensants de la bourgeoisie française, qualifie le long métrage de Dany Boon « Rien à déclarer » de « film vide, paresseux et fatigué. » Et bien moi, je me suis bien marré.

Certes il accumule les clichés, mais les acteurs sont drôles et talentueux. Benoît Poelvoorde est à nouveau délirant et Dany Boon panache la tendresse et la déconne. Karin Viard assure. François Damiens cartonne. Bruno Lochet, avec une tronche d'enfer, joue un trafiquant complètement déjanté.

L'histoire de douaniers vivant la fin des frontières franco-belges suite à la signature du Traité de Maastricht est un terrain de jeux immense pour multiplier les gags et les situations scabreuses.

Rien-a-declarer.jpg