23/08/2009

Tartare de loup

Pour recevoir des amis, avec mon épouse, nous avons préparé un tartare de loup. Les Valaisans ne pavoisez pas. Je n’ai pas utilisé la carcasse de ceux que vous massacrez. J’évoque le poisson : le Loup de mer. Nous nous inspirons d’une recette que j’ai apprise lors d’un rapide cours de cuisine à « La Récréation », un excellent traiteur de Genève.

 

Pour une entrée, comptez 100 grammes de loup bio par personne, tout nu, sans peau, sans arrêtes. Tranchez-le en tous petits cubes. Hachez un oignon rouge ou une échalote. Non pas à la hache, c’est trop dangereux, simplement au couteau. Comme quoi, les verbes français ne veulent pas toujours dire ce qu’ils veulent dire. Pressez un jeu de citron vert. Coupez une moitié de tomate par personne en petits cubes. Mélangez le tout avec un décilitre d’huile d’olive pour 4 personnes et ajoutez pas mal de poivre, de sel et de ciboulette. Laissez macérer au frais. Après un bon apéro et avant une bonne viande, servez !

Loup de mer.jpg