Energie positive

  • Le réseau LoRa au service de la santé publique

    Le réseau LoRa est un réseau radio bas débit et de faible puissance (Low Power, Long Range) permettant la transmission de petits paquets de données, souvent à partir d’objets connectés, sur de longues distances.

    Lire la suite

  • Le Phygital, un équilibre bénéfique

    La crise Covid-19 a révolutionné les modes de travail dans les entreprises. Le travail à distance s’est développé massivement. Parallèlement, le confinement et le semi-confinement ont provoqué soit une envie folle de retrouver le contact humain et donc de revenir au boulot en présentiel, soit le décrochage professionnel. L’équilibre doit être la règle : maintenir une cohésion forte des équipes, d’où l’importance de se voir en vrai régulièrement ; mais aussi la liberté du travail distribué

    Lire la suite

  • On se réveille ou on attend de cuire ou de se noyer ?

    Une partie du monde cuit. Les incendies brûlent de nombreux territoires. Ailleurs, la grêle tombe violemment. Les pluies s’abattent sans arrêt. Les inondations tuent. Le GIEC crie au suicide de l’humanité si nous continuons à délirer.

    Lire la suite

  • La résistance contre le sexisme améliore notre civilisation

    « Existe-t-il un mot plus dur que sexiste ? Pathétiquement sexiste ? » Chris Evert, ancienne Championne de Tennis.

    Le Mouvement #Me Too, la parole des femmes se libérant contre les agressions sexuelles, l’affaire Weinstein, la dynamique #Balance Ton Porc, … Tous ces mouvements et ces actes font voler en éclats les abus teintés de phallocratie, l’horreur machisme et la dominance patriarcale.

    Ce changement fait du bien ! C’est une vraie évolution de notre civilisation.

    Et puis, une marche en arrière ….

    Lire la suite

  • La MACO, économie circulaire, humaine et durable

    Adepte des circuits-courts et de l’économie circulaire, j’ai eu le plaisir de visiter la MACO, la Manufacture collaborative, située dans la Zone industrielle des Charmilles, dans un ancien immeuble industriel, à Genève. Plusieurs associations ayant des valeurs communes et des buts convergents, y ont trouvé refuge. Sur 1'200 m2, ce tiers-lieu est dédié au « Faire soi-même » et donne accès à des matériaux de réemploi ; au prêt d’outils et de machines ; à une friperie d’échanges de vêtements, appelée « Sipy » ; à l’accès à des compétences de savoir-faire ; à un atelier d’autofabrication.

    Lire la suite