• Bébert réagit …

    Dessin réalisé suite à mon départ du Grand Conseil genevois et à l’arrêt de la diffusion des travaux parlementaires par Léman bleu Télévision …Sympa Mik & Seb. Retrouvez-les sur www.cousumouche.ch

     

    ghi_09-01-29_2.jpg

     

     

  • Dieudonné double son show

    En raison du succès, l’humoriste français a ajouté deux nouvelles représentations à son spectacle «J’ai fait l’con».

    L’humoriste français met les bouchées doubles. Il fera ainsi son show deux fois d’affilée, à 20 h et 22 h, les 6 et 7 février à la salle centrale de la Madeleine.

     

    Tout ce tintouin autour de la venue de Dieudonné a-t-il contribué à lui faire de la pub? L’ex-député socialiste Christian Brunier, qui avait demandé au Conseil d’Etat d’interdire la venue du trublion sur le sol genevois, a déclaré ce jeudi ne rien regretter «si ce n’est le laxisme de l’exécutif cantonal». Et d’ajouter: «Si le spectacle avait été prohibé, l’effet n’aurait pas été inversé.»

     

    S’il reconnaît que Dieudonné l’a fait rire a une époque, il a trouvé «odieux» qu’il fasse monter un négationniste sur scène dernièrement.

     

  • L’amour prohibé. Et la tendresse bordel !

    « Le seul vrai langage au monde est un baiser. »

    Alfred de Musset

     

    Lire la suite

  • Ca ne s’invente pas !

    Jacques Chessex vient d’éditer un ouvrage sublime, aux éditions Grasset, sous le titre « Un juif pour l’exemple ». A la page 26, il évoque le destin du fasciste genevois Georges Oltrame. Et déjà Dieudonné collaborait … : « Expatrié en France occupée entre 1941 et 1944, Georges Oltramare fut speaker et animateur à Radio-Paris contrôlée par les nazis. Il y tenait chronique sous le nom de Dieudonné. »

  • GHI rigole

    Rigole en découvrant l’interminable tournée d’adieu de Christian Brunier, suivie par la Tribune (de Genève du 12.1.09). Comme une vedette du music-hall, le député socialiste annonce son départ du Grand Conseil depuis neuf mois ! Il suit sans doute les traces de Charles Trenet qui chantait « La Mer ». Avec Brunier c’est plutôt « l’Amer ». Et si l’indécrottable Maurice Chevalier fredonnait « Dans la vie faut pas s’en faire », Christian soupire : « Dans la vie faut pas Stauffer ».

    Lire la suite