• I have a dream

    Il y a 48 ans, jour pour jour, Martin Luther King prononçait son discours mythique « I have a dream » (Je fais un rêve), l'une des plus belles déclarations antiracistes de l'histoire de l'humanité. Extrait : (...) Je rêve qu'un jour, sur les collines rousses de la Géorgie, les fils d'anciens esclaves et les fils d'anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je rêve qu'un jour, même l'État du Mississippi, un État où l'injustice et l'oppression créent une chaleur étouffante, sera transformé en une oasis de liberté et de justice. Je rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je rêve aujourd'hui ! Je rêve qu'un jour, dans l'Alabama, avec ses abominables racistes, avec son gouverneur qui n'a aux lèvres que les mots d'"opposition" aux lois fédérales et d'"annulation" de ces lois, que là même en Alabama un jour les petits garçons noirs et les petites filles noires avec les petits garçons blancs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme sœurs et frères. Je rêve aujourd'hui (...)

  • Christian Levrat et les socialistes genevois-es sur le terrain

    Lu sur le site de Planète Photos : Christian Levrat, Président du PS est venu à Genève ce vendredi 26 août pour motiver ses troupes, les encourager et les soutenir à l'occasion des élections du 23 octobre prochain. Le parti de la rose a investi les rues basses et a tenu un stand avec quelques un de ses vedettes qui font campagne pour aller à Berne. Je ne suis resté qu'une heure de temps pendant laquelle j'ai pu voir 2 candidates et 1 candidat à savoir: Maria Roth-Bernasconi, Loly Bolay et Eric Peytremann. Egalement présents sur le stand Christian Brunier et Albert Rodrik. Plus tard j'apprends que Manuel Tornare a aussi participé à cette animation. Sous le slogan "Pour toutes et pour tous, sans privilèges !", le parti socialiste entame officiellement sa campagne pour le Conseil des Etats et le Conseil National. Distributions de matériel électoral et du journal du parti, discussions avec les passants pour leur présenter les 10 points ou positions du PS sur divers sujets d'actualité.

     

    Le reportage sur Léman bleu TV    ...

    http://www.lemanbleu.ch/vod/le-journal-26082011

     

    Les photos signées Demir Sönmez :

    http://www.facebook.com/media/set/?set=a.1954326069952.2094151.1596716979&type=1

    Christian Brunier, François Thion, Christian Levrat.jpg
  • Une vraie (R)évolution ?

    Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises au Conseil national. : « Une vraie (r)évolution ? » 

     

    Lire la suite

  • L’économie mondiale doit servir l’humain

    Selon le FMI et la Banque mondiale, plusieurs pays sont jugés comme surendettés. Leur remède : renier fortement dans les prestations sociales. Cette analyse est une escroquerie intellectuelle. Les trois sources principales de cette dette accrue des Etats puissants de la planète sont : le renflouement des banques après la crise financière mondiale, l'engagement de plusieurs pays dans des guerres coûteuses et souvent inutiles et les baisses spectaculaires des impôts des personnes physiques et morales les plus riches. Cette politique est la conséquence du libéralisme économique !

     

    Depuis 2000, les cadeaux fiscaux accordés, en France, coûtent 100 à 120 milliards d'euros.  Même le député UMP Gilles Carez, expert de la politique budgétaire, condamne ces niches fiscales développées par Nicolas Sarkozy et ses amis. En 2010, Les USA ont dépensé 664 milliards de dollars pour leur budget militaire. La crise financière a coûté, selon le FMI, près de 4'000 milliards de dollars, résultat de la folie spéculative à court terme. En proportion, il faut se rappeler que le budget total annuel du Burkina Faso, comptant 16 millions d'habitant-e-s, s'élève à 1,3 milliards d'euros.

     

    Limiter la santé, le social, l'éducation et la recherche, comme aux USA, sous l'impulsion des Républicains, est une politique nuisible. Ces thèses d'austérité ne produiront que de l'instabilité politique et de la fracture sociale. Il est temps de centrer l'économie sur l'humain. Elle doit devenir un instrument pour accroître le bien-être de l'humanité et non pas un outil de hold-up des plus riches au détriment des intérêts collectifs de la société. Entre le stalinisme et le capitalisme sauvage, un large boulevard existe pour déployer des thèses économiques au service de l'humanité et une politique d'investissements porteurs d'un développement durable.

     

    Christian Brunier, anc. député socialiste

  • Nuit blanche avec les candidat-e-s socialistes genevois-es aux élections nationales

    Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises aux élections fédérales. :

    « Avec qui passerais-tu une nuit blanche ? »  

    Lire la suite