A la hauteur de l’urgence climatique

Dans la brochure du Prix solaire suisse, Gilles Garazi, Directeur de la Transition énergétique SIG, et moi-même signons ce texte.

La transition énergétique est une nécessité. Cette affirmation est de plus en plus largement partagée. Les citoyennes et citoyens le souhaitent, le monde politique comme les entreprises en conviennent de plus en plus nombreux : nous nous devons d'aller vers monde moins énergivore, qui privilégie le renouvelable et réduit drastiquement ses émissions de CO2 .

Les déclarations d'intention se succèdent, de nombreuses actions individuelles, méritoires sont mises en place. C'est bien. Mais c'est insuffisant. La caractéristique de la question climatique, et plus largement environnementale, c'est l'urgence. La politique des petits pas, des lentes concessions, n'est pas adaptée au défi que nous devons relever. Il faut prendre des décisions aujourd'hui, raccourcir les échéances, se fixer des objectifs, et les tenir. Pour répondre à cette urgence, il faut changer de méthode, de mode de réflexion. Il faut faire bouger les lignes, et obtenir des résultats tangibles.

C'est pourquoi SIG lance un Pacte climatique qui vise à mêler exigence individuelle et force collective. C'est bien en réunissant les talents, en tissant des partenariats que nous pourrons changer assez fort et assez vite pour nous construire un avenir durable. Ce Pacte climatique n'est pas un document complexe et bureaucratique. Il s'agit plutôt d'un élan et d'actions que l'on peut résumer en trois axes. Tout d'abord, l'exemplarité, car il est vain d'énoncer de grands principes et ce ne pas se les appliquer à soi-même. Cela veut dire qu'au sein de SIG, toute l'entreprise est mobilisée pour améliorer sa propre performance environnementale et climatique. Nous parlons ici de sobriété numérique, de gestion des déchets, de nourriture bio et locale ou encore de mobilité douce cour nos collaborateurs et collaboratrices. Nous devons au quotidien porter les principes que nous mettons en avant.

Ensuite, un pacte climatique suppose un engagement sincère : cela veut dire proposer à ses clientes et clients des solutions et des produits compatibles avec la transition énergétique. A SIG, nous sommes depuis des années engagés dans le domaine, mais nous nous devons d'accélérer le rythme pour donner un élan nouveau à nos projets les plus porteurs.

Ainsi GeniLac qui permet, en utilisant l'eau du Léman, de fournir du froid et de la chaleur à des bâtiments, des institutions aussi importantes que Balexert et l'aéroport, devient un acteur thermique d'importance à Genève et son poids est voué à grandir rapidement. On peut évoquer les sondages géothermiques qui eux aussi, visent à trouver des initiatives aux énergies fossiles, les installations solaires, ou encore éco21, notre programme d'économies d'énergies dont les résultats, années après années, démontrent que la pertinence, le bon sens, et le geste juste, permettent d'inverser la courbe de consommation énergétique d'un canton. Car l'engagement citoyen donne des résultats probants. Éco21, c'est plus de 205 GWh économisés, soit l'équivalent de la consommation du tiers des ménages genevois. Sur le plan climatique, ce programme participatif, qui peut se déployer grâce à l'investissement de tous, a permis d'éviter la consommation de 253'000 tonnes de CO2.

Ceci nous amène au troisième axe du pacte climatique : le rôle d'activateur que nous nous devons de jouer pour accélérer le mouvement. SIG entend ainsi aider les acteurs et actrices du marché à avancer sur la voie de la transition énergétique. Cela veut dire accompagner les producteurs solaires indépendants, les propriétaires immobiliers, leur offrir notre expertise pour consommer mieux et faire baisser leurs émissions de CO2. Exemplarité, engagement, volonté d'entraîner le plus d'acteurs et d'actrices de l'économie dans un cercle vertueux. Ce pacte climatique doit être un accélérateur qui nous permettra de faire face à la situation d'urgence dans laquelle nous nous trouvons. C'est notre défi et notre mission.

 

solaire.jpg

Les commentaires sont fermés.