La résistance contre le sexisme améliore notre civilisation

« Existe-t-il un mot plus dur que sexiste ? Pathétiquement sexiste ? » Chris Evert, ancienne Championne de Tennis.

Le Mouvement #Me Too, la parole des femmes se libérant contre les agressions sexuelles, l’affaire Weinstein, la dynamique #Balance Ton Porc, … Tous ces mouvements et ces actes font voler en éclats les abus teintés de phallocratie, l’horreur machisme et la dominance patriarcale.

Ce changement fait du bien ! C’est une vraie évolution de notre civilisation.

Et puis, une marche en arrière ….

L’équipe féminine de Beach handball de Norvège a reçu, du Comité de discipline de l’Euro 2021, une amende parce que les joueuses ont effectué un match en short, comme les mecs, et pas en microbikini comme d’habitude et comme le demande le règlement.

Ce Comité de discipline devrait démissionner en bloc. Il salit le sport et les droits des femmes.

Imagine-t-on une fédération sportive obligeant une équipe de mecs à jouer un short moule-burnes ? Obligerait-on des hommes à porter un maillot de bain, style Borat ?

L’équipe de handball de plage de Norvège a eu un courage exemplaire. C’est par des actes de résistance contre l’indécence sexiste que la bêtise des mâles reculera !

Norvète.jpg

 

Commentaires

  • Il y a encore une petite différence avec les hommes. Ces dames montrent leur nombril, c'est l'instruction genevoise qui va protester.
    Cachez ce nombril que je ne saurais voir. Par un pareil objet, les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées.

  • Un article bien dans le vent. Du mainstream tout pur.

  • Au JO, je ne sais pas ce qui s'est passé, sinon dans les compétions, elles ont le choix. Pour le moment, les shorts ... n'ont pas un grand succès en compétition.
    Il s'agit donc d'une histoire pour faire le buzz.
    Si vous aimez les burnes, il y a les nageurs, les lutteurs, les plongeurs, l'aviron, ...

    La seule chose où je vous rejoins, c'est qu'il peut y avoir des plans de caméra sexiste, genre sur les fesse, alors qu'il n'y a pas de plans sur les burnes. Mais si il y a plus de femmes derrières les caméras, je n'ai aucun doute qu'elles se rattraperont et personne n'y verra du sexisme.

    Bref, on est en plein dans le délire du sexisme.

  • Tout à fait d'accord avec Redel. La vue des ses nombrils me choque profondément

    https://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2021/07/23/beach-handballeuses-norvegiennes-mate-pas-mon-cul-316431.html

    En fait, toute cette mascarade idéologique est très bien expliquée par Henri:

    "J'avoue que j'ai du mal à suivre cette logique. Tantôt on se révolte car on voit trop de peau, comme ici. Tantôt on proteste quand on interdit aux lycéennes de montrer leur nombril. Et ce sont souvent les mêmes qui montent au créneau. Ce sont encore les mêmes qui s'insurgent contre le patriarcat et qui défendent les femmes qui portent un foulard islamique, signe de soumission à son mari. Le mystère féministe s'épaissit de plus en plus et me dépasse."

  • Dans la plupart des disciplines sportives, les athlètes, hommes et femmes, ont des corps magnifiques. Et c'est bien parce qu'ils sont avantagés par la nature, et parce qu'ils ont renforcé cet avantage par un travail acharné, qu'ils sont aux JO.
    On admire leurs performances, on admire leurs corps et on peut même trouver ces corps attirants, shorts ou pas.
    Je trouve cette manifestation assez hypocrite mais bien dans l'air du temps, un peu comme les footballeurs avec leur génuflexion BLM.

Les commentaires sont fermés.