Seules les énergies renouvelables sont vertes

« Quand on sait l’urgence climatique, il est triste de voir la taxonomie, qui peut faire de l’UE un leader mondial sur le climat, détruite par le travail des lobbys », Claude Turmes, Ministre de l’Energie du Luxembourg.

La Commission européenne intègre le gaz et le nucléaire à sa taxonomie verte. Cette décision est une escroquerie intellectuelle, dangereuse pour l’avenir des Générations futures.

La taxonomie verte est un système européen de classification des activités durables, qui définit aussi des priorités économiques. Ainsi des financeurs pourront affirmer être actifs dans le financement durable en construisant des centrales à gaz ou des usines atomiques. Nous sommes face à un grand délire, un déni total de l’urgence climatique.

Cette décision totalement irresponsable est d’autant plus choquante que les solutions existent. Moins et mieux consommer ! Le potentiel d’économies d’énergies est immense dans la plupart des pays. Sans réduire notre confort, en isolant mieux nos immeubles, en changeant certains équipements et en adoptant quelques comportements responsables, nous pouvons réduire notre consommation de 30 à 40%. Un degré de moins dans un appartement économise 5% de notre chauffage. Une meilleure isolation peut avoir un effet très conséquent sur la facture énergétique. Un éclairage intelligent, en lien avec la présence, est une alternative efficace à l’éclairage des allées 24h/24, durant 365 jours par an.

Parallèlement, le développement des énergies renouvelables peut remplacer les énergies fossiles, dangereuses pour notre santé et notre futur. Le soleil couvre 8'000 à 10'000 fois la consommation mondiale annuelle de l’humanité. Les potentiels de la géothermie, de l’éolien, de la force des marées, de l’hydrogène, de l’hydrothermie, de l’optimisation des barrages, de la récupération des rejets énergétiques, etc., sont à notre disposition.

Le nucléaire et leurs déchets toxiques, et le gaz doivent disparaître progressivement, le plus vite possible, pour laisser place à des énergies propres et durables, véritablement porteuses d’avenir.

taxonomie.jpg

Commentaires

  • Vous faites comme si tout le monde était égal devant la consommation d'énergie. Hors ce n'est pas du tout le cas. On a des études par pays, mais pas par classe sociale.

    On verrait alors que les riches consomment beaucoup, beaucoup plus d'énergie et qu'ils ne se préoccupent jamais d'économie ou d'énergie renouvelable. Bigre un avion, un yacht, une flotte de voitures de luxe qui consomment bien davantage qu'une banale voiture, les fréquents déplacements au quatre coins du monde, etc. et je ne parle même pas de l'énergie consommée par les armées. Et après, c'est au simple pékin qu'on demande de faire des économies d'énergie? Mon foyer consomme deux fois moins d'électricité qu'un foyer similaire type.

    Va-t-on demander aux riches de se limiter énergétiquement? Ils vous riront au nez.

    Et vous n'avez pas compris que tout ce qui pourra être extrait du sous-sol le sera. Question de pouvoir.

    Les voitures électriques sont un non-sens écologique, ce sont des gouffres à métaux, ressources non renouvelables sans dépenses énergétiques très importantes.

    La principale pollution, ce ne sont pas les énergies fossiles - la Terre a connu des températures beaucoup plus élevées avec des forêts tempérées à l'intérieur des cercles polaires - c'est la pullulation humaine.

    Attention à la prochaine régulation.

    Et comment fabrique-t-on toutes ces merveilles permettant de capter l'énergie du soleil: avec du pétrole pardi!

Les commentaires sont fermés.