Développement durable

  • Pour un éolien harmonieux et efficient

    Dans la transition écologique de la Suisse, l’énergie éolienne doit faire sa part, en respectant les paysages et dans un esprit de concertation avec la population locale. 8 à 12% de notre énergie doit venir du vent.

    Lire la suite

  • Seules les énergies renouvelables sont vertes

    « Quand on sait l’urgence climatique, il est triste de voir la taxonomie, qui peut faire de l’UE un leader mondial sur le climat, détruite par le travail des lobbys », Claude Turmes, Ministre de l’Energie du Luxembourg.

    La Commission européenne intègre le gaz et le nucléaire à sa taxonomie verte. Cette décision est une escroquerie intellectuelle, dangereuse pour l’avenir des Générations futures.

    Lire la suite

  • Nouvelle centrale solaire à la STEP de Villette

    L’urgence climatique n’a pas besoin de bla-bla-bla, juste d’actions. Du solaire, du solaire, du solaire est l’un des axes de réalisation.

    Lire la suite

  • Pierre Rabhi soutenait l’humain face à ceux qui l’écrasaient …

    « J'entends par beauté celle qui s'épanouit en générosité, équité et respect. Celle-là seule est capable de changer le monde, car elle est plus puissante que toutes les beautés créées de la main de l'homme », Pierre Rabhi.

    Il était tout simple. Il était la bienfaisance et le bon sens personnifiés. Il était un penseur et un défenseur de l’environnement d’exception. Il était le plus petit des grands hommes. Je ne le connaissais pas, mais l’avais croisé deux fois, à une conférence de l’ancien Premier Ministre du Bhoutan sur le Bonheur intérieur brut et à une fête du rosé (le vin) à Tavel.

    Pierre Rabhi vient de nous quitter, suite à une hémorragie cérébrale.

    Lire la suite

  • Climat : Les cantons suisses en action

    Pierre Ruetschi, éminent Journaliste, ancien Rédacteur en chef de la Tribune de Genève et actuel Directeur exécutif du Club suisse de la presse, écrit en parlant des actions des cantons suisses pour relever les défis de l’urgence climatique : « Ajoutons à cela le Plan des Services industriels de Genève (SIG), qui proposent leur propre « Pacte climatique ». Ils se posent en pionniers et ne craignent pas les objectifs en mode superlatif. Pour n’en citer qu’un : dans neuf ans : 116'000 ménages du canton seront alimentés en solaire contre 20'000 aujourd’hui ».

    Rassurons Pierre, plume vivace et homme de réflexion. Il n’y a rien de « superlatif » dans notre Pacte. Aucune supériorité n’est présente dans ce plan d’actions factuel.

    Il y a juste urgence. Si l’urgence climatique est avérée, décrétée, nous devons agir en rupture, avec une ambition importante et une détermination au-delà de la moyenne.

    Lire la suite