Energie positive - Page 3

  • Mix & Remix, trait drôle

    Mix & Remix, Philippe Becquelin de son vrai nom, est l’un des plus grands dessinateurs humoristiques que la Suisse ait comptés.

    Son confrère Gérald Poussin le résume parfaitement : « Mix & Remix, c’était un génie du dessin. Personne ne pouvait dessiner comme lui, trouver autant d’idées sur des thèmes parfois difficiles. Ça jaillissait, c’était impressionnant. »

    Lire la suite

  • Partenariat Hôtel Mandarin Oriental de Genève & SIG en faveur de la mobilité verte

    Comme Philippe Bouvard, je rêve d’une cité idéale où les voitures n’auraient plus, elles non plus, le droit de fumer.

    Lire la suite

  • Privilégier les circuits-courts, c’est aussi valoriser la compétence locale

    « L’herbe est toujours plus verte chez les autres … jusqu’à ce qu’on découvre que c’est du gazon officiel », Jacques Salomé, Psychosociologue et Ecrivain.

    Contrairement au proverbe connu, l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs !

    Je rêve d’un monde ouvert, en lien avec les autres. Ceci n’empêche pas de promouvoir la compétence locale.

    Lire la suite

  • Walter Heuri me laissera l’image d’une belle personne

    La Covid-19 m’a enlevé un ami : Walter Heuri. Ce footballeur avait commencé sa carrière au Football-club de Moutier, avant d’être engagé, en 1959, par le Servette Football Club. Avec notre club fétiche, il a remporté deux titres de Champion suisse en 1961 et 1962. Durant la saison 1960-61, Walti fût le meilleur buteur des Grenats, avec 16 buts en championnat. Le plus Genevois de tous les Jurassiens a aussi joué plusieurs rencontres en Coupe d’Europe. Walter ne fût sélectionné qu’une seule fois en équipe suisse, l’année de ma naissance, le 31 mars 1963, contre les Pays-Bas où les Helvètes et les Hollandais se partagèrent l’enjeu du match, avec un 1 à 1.

    Lire la suite

  • Respecter les animaux, pour respecter aussi notre santé

    … « Sauver les animaux qui sont notre espoir », Konrad Lorenz.

    Au Danemark, le coronavirus mute dans les fermes de visons. Le virus a déjà infecté près de 200 élevages. 17 millions de ces jolis animaux élevés dans ce pays ont été ou vont être abattus. Dramatique, tant au niveau des conditions sanitaires qu’au niveau des droits des animaux.

    Lire la suite