Energie positive - Page 3

  • Conjuguer l’espoir et le présent …

    « L’espoir est contagieux, comme le rire », Joan Baez.

    Le philosophe André Comte-Sponville, que j’apprécie généralement, propose de cesser d’espérer, non pas pour désespérer, mais pour vivre le présent.

    Pourquoi vouloir absolument opposer la plénitude du moment présent avec l’espoir. Profiter de chaque instant, se concentrer sur notre présent, est la base du bonheur. Les personnes bloquées sur le passé ou angoissées par le futur n’apprécient pas l’instant vécu. La glorification du présent est un élément central du bien-vivre.

    Se transporter vers des projets d’avenir est tout aussi plaisant. Ce qui est terrible, c’est lorsque la pensée de l’avenir n’est que crainte de l’inconnu. Ou lorsque l’espoir est démesuré et donc, forcément, quand il arrivera, il ne pourra n’ouvrir que la porte de la déception. Cependant, quand l’espoir est de planifier un beau projet ou de fixer un objectif motivant, il n’est qu’enchantement. Savourons l’existant, ce que nous vivons maintenant, et cherchons des espoirs porteurs de joie, sans outrance. Nous verrons facilement que l’espoir et le présent peuvent positivement d’additionner.

    « Un monde sans espoir est irrespirable », disait André Malraux. Respirer à l’instant T est aussi crucial que dans l’avenir …

  • Une rupture positive en faveur des Générations futures

    « Le changement climatique s’est produit à cause du comportement humain, donc il est naturel que ça soit, aux êtres humains, de résoudre ce problème. Il se peut qu’il ne soit pas trop tard si nous prenons des mesures décisives aujourd’hui », Ban Ki-moon, ancien Secrétaire général de l’ONU.

    A part une poignée de climato-sceptiques, la plupart des Etats, des scientifiques et des gens reconnaissent l’urgence climatique. De nombreuses associations et mouvements citoyen-ne-s militent dans ce sens. Plusieurs organes politiques ont même décrété cet état d’urgence.

    Lire la suite

  • Pour une gastronomie durable

    « Je veux promouvoir une gastronomie responsable, sociale et naturelle », Alain Ducasse, Grand Chef de cuisine.

    Le 18 juin est le jour de l’appel à la résistance contre la nazisme, événement majeur de l’humanité, mais c’est aussi la Journée mondiale de la gastronomie durable, décrétée par l’Organisation des Nations Unies.

    Lire la suite

  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe au 18ème siècle sans jamais oser le demander …

    « Le sexe est une des neuf raisons qui plaident en faveur de la réincarnation. Les huit autres sont sans importance », Henry Miller.

    Si vous voulez tout savoir sur l’amour et la sexualité du 18ème siècle, prenez la direction Château de Prangins où une exposition sur cette joyeuse thématique répondra à votre curiosité, sous l’appellation : « Et plus si affinités … ».

    Lire la suite

  • Maîtrisons durablement notre approvisionnement électrique

    Alors que la crise du coronavirus focalise toutes les attentions, le Conseil fédéral a confirmé sa volonté d'ouvrir totalement le marché de l'électricité, en annonçant l'élaboration d'une nouvelle modification de la loi sur l’approvisionnement en électricité (LApEl) d'ici à 2021 alors que ce marché est déjà libéralisé pour les grand-e-s consommateur-trice-s.

    Lire la suite